s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Léotychidas II (désambiguïsation).
Léotychidas II
Euripontide roi de Sparte
au bureau à partir de 491 BC un 476 BC
prédécesseur Demaratos
successeur Archidamus II
mort Tégée, 469 BC
Maison Royale Euripontidi
père Menard o Aristone
enfants Zeussidamo
Lampito

Léotychidas II ou Leotichide[1], deuxième fils de Menard Hérodote[2] ou selon Aristo Plutarque[3] (en grec ancien: Λεωτυχίδας, Léotychidas II; Sparte, la moitié des Vème siècle avant JC - Tegea, 469 BC) était Roi de Sparte la dynastie des Euripontidi de 491 un 476 B.C..

biographie

Né à Sparte autour 545 BC, Léotychidas II appartenait à la maison royale de Euripontidi (par Menamo, Agesilao, Ippocratida, Léotychidas II, Anassilao, le Archidamo, le Anassandrida et Teopompo) Et il monta sur le trône 491 BC à l'aide du roi Agiade Cléomène I, qu'il avait forcé le roi précédent Euripontide Demaratos le renoncement au trône, après avoir contesté la légalité.[4][5]

La même année de son élection, accompagné Léotychidas II Cleomenes la deuxième expédition Égine, où ils ont été capturés et remis à Athènes dix otages. Après la mort de Cléomène (488 BC), Cependant, était presque prêt Léotychidas II de se rendre à Aeginetans.[6]

au printemps 479 BC, l'année suivante au début de guerre persane et la mort du roi Leonidas I à Thermopyles, Leotichida GUIDO une flotte de 110 navires alliés avant alors Égine Delo, soutenant le soulèvement des îles Chio et Samo contre Perse.

Cet été, l'armée a vaincu Léotychidas II et la flotte perse dans la Bataille de Mycale, la dernière bataille décisive de la Seconde Guerre persane, qui a marqué la défaite finale Xerxès I, déjà sévèrement battus stalles armée alliée dirigée par Pausanias, régent du trône Agiade Sparte au nom du plus jeune fils de Léonidas, Pleistarchos.[7][8][9]

en 476 BC, Léotychidas II a mené une expédition en Thessalie contre la famille du Aleuadi pour coopérer avec les Perses, mais a retiré après avoir été corrompu par cette famille. Après son retour à Sparte, il a été jugé coll'accusa de la corruption, alors il a fui en suppliante au temple Athena Alea Tegea; condamné à l'exil, sa maison a été incendiée et son neveu Archidamus II, fils de son fils Zeussidamo (Appelé par de nombreux Spartiates Cinisco, qui est mort au cours de la vie de son père) est devenu roi de Sparte. Léotychidas II avait aussi une fille, Lampito, qui est allé à la mariée Archidamus II.[2]

Léotychidas II est mort quelques années plus tard, autour de 469 BC, en exil en Tegea.[2] Plutarque rapports Spartiates Apophtegmes plusieurs aphorismes attribués à ce roi.[3]

notes

  1. ^ À ne pas confondre avec le fils du même nom du roi Agis II, évincé de la ligne de succession au trône parce qu'ils soupçonnaient qu'il est né de la relation illégitime entre la reine Timea et Alcibiade.
  2. ^ à b c Hérodote, histoires, VI, 71-72.
  3. ^ à b Plutarque, Plutarque, Spartiates Apophtegmes.
  4. ^ Hérodote, histoires, VI, 65.
  5. ^ Pausanias, périégèse Grèce, III, 4.
  6. ^ Aristote, Constitution des Athéniens, II, 9.
  7. ^ Hérodote, histoires, VIII, 131-132.
  8. ^ Pausanias, périégèse Grèce, III, 7.
  9. ^ Diodore, Bibliothèque historique, XI, 34.

bibliographie

sources primaires
sources secondaires
  • (FR) William Smith (Eds), Léotychidas, en Dictionnaire de Biographie grecque et romaine et de la mythologie, 1870.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Léotychidas II
prédécesseur Euripontide roi de Sparte successeur
Demaratos 491-476 BC Archidamus II

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez