s
19 708 Pages

Cléombrote I
Roi de Sparte
au bureau 380 BC -
371 BC
prédécesseur Agésipolis I
successeur Agesipoli II
Nom complet Κλεόμβροτος
naissance Sparte, fin du Ve siècle avant notre ère
mort Leuctres, 371 BC
Maison Royale Agiadi
père Pausanias
mère ?
enfants Agesipoli II
Cléomène II

Cléombrote I (en grec ancien: Κλεόμβροτος, Kleòmbrotos; Sparte, fin Vème siècle avant JC - Leuctres, 6 juillet 371 BC) était Roi de Sparte la dynastie des Agiadi de 380 un 371 BC.

biographie

Son père était Pausanias, roi de Sparte (neveu du vainqueur du Bataille de Platées) Et le frère cadet du roi Agésipolis I. En 380, il a succédé à son frère en charge de Roi de Sparte.[1]

Les expéditions contre Thèbes

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: guerre béotien.

en 378 BC, après le coup d'Etat démocratique Pelopida, qui a renversé le gouvernement pro-Spartan oligarchique Léontiadès créé il y a trois ans par Phœbidas, Cléombrote a été envoyé à envahir Viotia armée coll'intero Spartan, mais est revenu après mars de seize jours au cours de laquelle il avait pris aucune action militaire, laissant Thespiae Sphodrias comment harmoste; Pendant le voyage de retour, cependant, l'armée a été endommagée par une tempête, et cet échec a conduit les Spartiates à confier les deux expéditions contre Thèbes un autre roi, Agésilas II.[2][3]

en 376 BC, Agesilao a vu qu'il était malade, Cléombrote est revenu à la commande de l'armée, que cette fois-ci n'a pas obtenu quoi que ce soit, car il a été rejeté à l'étape Cithaeron; Cette victoire a provoqué un grand mécontentement, mais l'assemblée des alliés, tenue à Sparte cette année, il a décidé de poursuivre la guerre par voie terrestre et maritime.[4] au printemps 374 BC Cléombrote, de Golfe de Corinthe, il est arrivé à Fokida, région qui avait été envahie par les Thébains, mais celui-ci se retira peu après son arrivée;[5] Il y est resté jusqu'à 371 BC, quand, comme Thèbes a été exclu de l'accord de paix signé entre Athènes et Sparte, il a reçu l'ordre d'envahir Béotie.[6][7][8]

Bataille de Leuctres (371) et la mort

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Bataille de Leuctres.

Cléombrote, après avoir évité Epaminondas, qui gardaient le col de Coronea, a pris le port de Creusi, où la petite flotte thébaine a été ancré 10 ou 12 trirème; puis il a avancé dans la plaine Leuctres, où il a rencontré l'armée thébaine. Il semble que Cléombrote était impatient de commencer la bataille, étant en infériorité numérique, même si ses amis avaient mentionné que dans ses précédents affrontements avec les Thébains avaient fait preuve d'une lenteur remarquable de la décision, qui dans ce cas pourrait être fatale.[9][10]

Il y avait le fameux bataille, Cléombrote dans lequel il a été vaincu et tué. Cicéron, nell'accusarlo téméraire,[11] Il semble juger directement le résultat; Xénophon, cependant, il affirme qu'il a combattu vaillamment, mais il a été mortellement blessé presque immédiatement, expirant peu de temps après avoir été transporté au camp.[12][13]

selon Diodore de Sicile, la mort de Cléombrote a joué un rôle dans la défaite de son armée, qui à son tour mis fin à la domination Spartan sur Grèce, et son origine 'l'hégémonie thébaine.[14] Il a été remplacé par son fils Agesipoli II.

Plutarque Il souligne que Cléombrote était le seul roi de Sparte, jusqu'au moment de Philippe II de Macédoine, être tué au combat aux mains d'un adversaire grec. Selon l'historien de Chéronée, ce serait la preuve que les ennemis des Spartiates avaient en général une crainte énorme pour la dignité du roi, beaucoup hésiter à lancer contre lui dans une confrontation directe.[15]

notes

  1. ^ Pausanias, Description de la Grèce, I, 13, 4.
  2. ^ Xénophon, hellénique, V, 4, 14-18.
  3. ^ Plutarque, Pelopida, 13, 2.
  4. ^ Xénophon, hellénique, V, 4, 59-60.
  5. ^ Xénophon, hellénique, VI, 1, 1.
  6. ^ Xénophon, hellénique, VI, 4, 2-3.
  7. ^ Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, XV, 51, 3-4.
  8. ^ Plutarque, Pelopida, 20, 1.
  9. ^ Xénophon, hellénique, VI, 4, 3-5.
  10. ^ Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, XV, 52-53.
  11. ^ Cicéron, de officiis, I, 24.
  12. ^ Xénophon, hellénique, VI, 4, 6-15.
  13. ^ Plutarque, Pelopida, 21-23.
  14. ^ Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, XV, 54-55.
  15. ^ Plutarque, Agis, 31.

bibliographie

sources primaires
sources secondaires
  • (FR) William Smith (Eds), Cléombrote, en Dictionnaire de Biographie grecque et romaine et de la mythologie, 1870.
prédécesseur Agiade roi de Sparte successeur
Agésipolis I 380-371 BC Agesipoli II