s
19 708 Pages

Marcello (latin: Marcellus; ... - 366) Il était un officier de 'Empire romain, partisan de l'usurpateur Procopio et brièvement usurpateur lui-même.

Il existe deux versions de son utilisation abusive, signalées par un Ammiano Marcellino, son historien contemporain, et contenue dans les travaux de Zosime, qui a vécu au début de VIe siècle.

Version Ammianus Marcellinus

Selon Ammien, Marcello était un parent de Procope, qui est devenu protecteur en 365 quand il se rebella contre l'empereur Valente. Procopio lui a demandé de défendre la ville de Nicea; quand l'usurpateur fut vaincu et tué par Valente, Marcello tué Serenianus, qui il avait été capturé par Procope Cizico où il a gardé le trésor de Valente pour payer les troupes (xxvi.8.6-11), puis conquis Chalcédoine.

Procopio a fondé son empiètement sur leur lien avec la constantiniens et sur la collaboration obtenue de certaines populations barbares; Marcello, étant liée à Procopio, pensé pour être en mesure d'exploiter la même influence, ainsi que l'alliance avec les tribus joues, et il se proclame empereur.

la magister militum Valens, Equizio, Une fois au courant de la mort de Procope, il a attaqué Marcellus, la capture; Au bout de quelques jours, Marcello et certains de ses associés ont été exécutés.

Zosimo version

Selon Zosime, Marcellin a été envoyé par Procope Constantinople en Bithynie, pour neutraliser le contingent de cavalerie sous le commandement de Serenianus, qui occupait Cizico. Assiéger et capturer la ville, Marcellino Serenianus forcé de fuir, mais, en inseguitolo Lidia, Il l'a tué.

Après la mort de Procope, Valens capturé Marcellino. Selon la reconstruction de Zosime, confirmée par Jean d'Antioche, Marcellin a été accusé d'avoir tenté de l'usurpation: Valente fait trouvé en sa possession la insignes royaux Procope, alors il a décidé de le tuer et de sa famille et son personnel.

bibliographie

sources primaires

  • Ammiano Marcellino, histoires, xxvi.10.1-5.
  • Jean d'Antioche, fragment 184,2
  • Zosime, Nouvelle histoire, iv.6.3-5, iv.8.3-4.

sources secondaires