s
19 708 Pages

Ostanes, également connu sous le nom Artoste (... - 358 BC environ), il appartenait à la dynastie achéménide en IV siècle avant JC et il a été l'un des plus jeunes fils du grand roi Darius II et Parysatis.

biographie

Ostanes avait un fils nommé Arsame (Ou arsane), qui était le père du dernier Grand Roi de Perse, Darius III († 330 a. C.). Probablement Ostanes était aussi le père de Sisigambi, la mère de Darius III de la Perse, qui doit avoir contracté un mariage entre frères et sœurs avec Arsame. Ainsi, lorsque Artaxerxès III monta sur le trône en 358 avant JC, pour assurer la souveraineté massacra un grand nombre de membres de sa famille achéménide, qu'il percevait comme des concurrents potentiels, comme sœur Atossa et l'un de ses oncles avec plus d'une centaine de ses enfants et petits-enfants.[1] Cyrus avait déjà tombé de 401 avant JC et depuis Ossatre était probablement le père de Artaxerxès III, il peut être compris que par l'oncle mort Ostanes.[2] Et puisque selon Curzio Rufo Sisigambi il a déploré le meurtre de quatre-vingts de ses proches parents par Artaxerxès III, afin qu'ils puissent être avec eux que les enfants de son oncle assassiné le roi, y compris Ostanes. Des fils de Ostanes doit avoir été considéré que la sécurité Arsame, Sisigambi et au moins une fille d'Artaxerxès III, car ils ont survécu.[3] Apparemment, ils avaient vécu loin de la cour du roi et étaient dépourvues d'influence, puis échappé à l'abattage. De ce parle aussi de la biographie de Darius III, qui, avant son accession au trône avait vécu en relation avec sa classe et sous Artaxerxès III devait être monté avec difficulté que par la position modeste d'un courrier (ἀστάνδης) du roi.[4]

notes

  1. ^ Quintus Curzio Rufo 10, 5, 23; Valerio Massimo 9, 2. Poste 7. Marco Giuniano Giustino 10, 3, 1.
  2. ^ Sur le mariage d'Artaxerxès III avec l'une des filles voir Ossatre Neuhaus, S. 619-620.
  3. ^ La sœur inconnue Sisigambi Madate était la mère-frère.
  4. ^ Plutarque, Alessandro. 18. Dans un autre point Darius III est désigné comme un « esclave » (δούλου) du roi. Plutarque, Moralia. 326F (de fort. Alex. 2).

bibliographie

sources primaires
  • Ctesias, persika
  • Marco Giuniano Giustino, Historiarum Philippicarum T. Pompéi livres Trogi XLIV dans epitomen redacti
  • Plutarque, Alessandro
  • Plutarque, Moralia
  • Plutarque, Artaxerxès
  • Quintus Curzio Rufo, Historia Alexandri Magni regis Macedonum
  • Valerio Massimo, Factorum à dictorum livres memorabilium
sources secondaires
  • (DE) Otto Neuhaus: Der Vater und das der Sisygambis Verwandtschaftsverhältnis des Dareios III Kodomannos zu Artaxerxès II und III. dans: Rheinisches Museum für Philologie, Bd. 57 (1902), S. 610-623.