s
19 708 Pages

Giulio Costanzo (latin: Julius Constantius; ... - septembre 337) Il était un homme politique de 'Empire romain, membre de famille impériale de Constantin.

biographie

Fils de l'empereur Constantius et sa femme Flavia Maximiana Theodora, fille de l'empereur Maximien, Julius était le demi-frère Constantin I; Il a été marié deux fois, et avait Costanzo Gallo et une fille par Galla[1] et Giuliano de Basilina,[2] ainsi qu'un autre fils, le plus grand Gallo et Giuliano, qui est décédé en Juillet 337.[3]

Il a vécu pendant un certain temps en exil Toulouse et Corinthe.[4] puis, en 330, Il est allé vivre Constantinople, Galla où il est mort.

en 335 il a été nommé patrice et a tenu la consulat avec Caeionius Rufius Albinus. nommé nobilissimus par Constantine, ainsi que les petits-enfants dalmazio et Annibaliano, fils de son frère Flavio Dalmazio,[5] La mort de l'empereur (mai 337) Il a été parmi les héritiers désignés, mais il a été tué par les troupes Constantinople l'été prochain, ainsi que de nombreux autres membres masculins de la dynastie;[6] ce massacre était dû aux soldats seront que seuls les fils de Constantin régné sur l'Empire, et Constantius II Il n'a rien fait pour l'arrêter.

Non seulement cela, une lecture plus attentive des sources[7] Il est évident la responsabilité directe de Constantius II dans le massacre dans lequel ont péri Giulio Costanzo. Selon ces sources Constantius II reçu par le ariano de Vescovo de Nicomédie Eusebio un testament présumé Constantin I où l'Empereur prétendu avoir été empoisonné par les frères Giulio Costanzo et Flavio Dalmazio demandant à être vengé. autres sources[8] confirmer Constantius II responsable du massacre dans lequel, entre autres, Giulio Costanzo et a péri dans lequel sauvé ses fils Julien et Gallo puis assignés juste Eusebio.

notes

  1. ^ Libanius, XVIII.10.
  2. ^ Libanius, XVIII.9.
  3. ^ Giuliano, Lettre aux Athéniens, 270D.
  4. ^ Libanius, xiv.29-31; Giuliano, courrier, 20.
  5. ^ Zosime, ii.39.2.
  6. ^ Zosime, ii.39.2; Libanius, xvii.31; Giuliano, Lettre aux Athéniens, 270C.
  7. ^ Sozomen, II.34; Philostorge, II.4; Passio Artemi, VII.45.
  8. ^ Libanius, i.524-532; xviii.31; Zosime, ii.40.1; Zonaras, XIII.10; Théodoret, iii.1; Gregorio Nazianze, xxi.16.

bibliographie

Références primaires

références secondaires

  • "Julius 6 Constantius" Prosopographie du Bas-Empire, Cambridge University Press, 1992, ISBN 0-521-07233-6, p. 226.
prédécesseur console dell 'Empire romain successeur
Flavio inscrit pour,
Amnius Anicius Paulinus
335
avec Caeionius Rufius Albinus
Virio Nepoziano,
Tettio Facundo