s
19 708 Pages

Silvano (latin: Silvain; ... - 260) Il était un officier de 'Empire romain sous l'empereur Gallieno qui a été submergé usurper posthume.

biographie

Après la mort (260) Empereur Valeriano, père et collègue de Gallien, au cours de sa campagne à l'Est contre la Sassanides, plusieurs usurpateurs se sont rebellés ne reconnaissant pas l'autorité de Gallien. L'empereur avait alors d'abandonner l'importante frontière du Rhin pour éradiquer les révoltes des usurpateurs: Il a décidé d'envoyer son jeune fils, Cornelio Salonino, comment César en Gaule, avec une puissance nominale, alors confié Saloninus et la commande réelle à Silvano, qui était préfet du prétoire.

Alors que Gallien était absent, il est arrivé qu'une incursion Franks, ils avaient pillé une ville romaine, il a été arrêté par l'armée du gouverneur de Allemagne inférieure Marco Cassiano Latinius Posthumus, et il a récupéré le butin fut partagé entre ses soldats par Posthumus (260 mai-Juin). Silvano a commandé Posthumus d'envoyer le butin aux Francs Cologne (Où elle a vécu avec Saloninus): Posthume puis appela ses hommes et leur a dit les ordres Silvano, mais ils ont refusé de remettre le butin, et se rebeller contre l'autorité de Gallien et Saloninus, empereur Posthumus élu.

Posthumus, qui ne semble pas avoir été étrangère à la révolte de leurs propres hommes, il marcha avec l'armée de Cologne et de le mettre en état de siège. Ce fut probablement au cours de ce siège que Saloninus, certainement à la suggestion de Silvano, lui-même proclamé août à son tour, afin d'avoir une plus grande autorité contre Posthumus. Le consentement de la lignée Gallieno pas les assiégés autour coalisés: la population de Cologne ou, selon les autres, sa propre garnison, a ouvert les portes à Posthumus, qui est devenu maître de la ville et a commencé à la mort Saloninus et Silvano.

bibliographie

  • Bray, John, Gallien, Wakefield Press, 1997, ISBN 1862543372, pp. 133-134.
  • Pierre, David, L'Empire romain à la baie, Routledge, 2004, ISBN 0415100577, p. 257.
  • Watson, Alaric, Aurelian et le troisième siècle, Routledge, 1999, ISBN 0415072484, pp. 34-35.