s
19 708 Pages

plus équitable Spirto
auteur Luigi Giussani
1 re éd. original 2011
sexe sage
subgénero musique
langue originale italien

plus équitable Spirto (sous-titré Une invitation à écouter la grande musique dirigée par Luigi Giussani) Il est sage anthologie de prêtre catholique et théologien Luigi Giussani, fondateur du mouvement Communion et Libération, publié en 2011.

Historique de la publication

plus équitable Spirto
Un détail de la Crucifixion avec les Saints la Beato Angelico apparaît sur la couverture du premier disque de la série plus équitable Spirto, la Stabat Mater de Pergolesi.

En mai 1997, don Giussani, le long des lignes de ce qui était fait pour le collier de l'édition de livres Les livres de l'esprit chrétien de Rizzoli, Il a commencé à diriger une série de musique comme « introduction à la musique » consacrée aux œuvres et auteurs les plus chers à lui et qui, au fil des années, avait fait connaître aux membres du mouvement Communion et Libération lors des réunions, rassemblements et des retraites. En dépit de l'hésitation initiale du dossier, principalement en raison de l'état non l'épanouissement du marché de la musique classique dans cette période, le succès de l'initiative remarquable Abbe et les premiers enregistrements ont été réimprimés à plusieurs reprises. La série est née avec l'intention de proposer une méthode d'écouter de la musique de la sensibilité éducative de Giussani.[1] Les livres inclus dans CD Ils contiennent une introduction par Giussani, un récit historique et biographie du compositeur, les artistes ou le travail lui-même et un « guide d'écoute » au travail de plusieurs autres auteurs. Tous les textes ont été proposés en italien, anglais et espagnol. La première version au printemps 1997 a été la Stabat Mater de Giovanni Battista Pergolesi, courir London Symphony Orchestra réalisé par Claudio Abbado.[2]

le collier plus équitable Spirto Il a continué jusqu'en 2010 avec la publication de 52 disques distribués par Universal Music Group souvent, ils proviennent du catalogue d'étiquettes Decca et Deutsche Grammophon spécialisée dans la musique classique. Après la mort de Giussani, en 2005, l'initiative a été prise en charge par son successeur au guide de mouvement, le prêtre espagnol Julián Carrón.[2] Dans le temps Giussani a proposé de publier de nouveaux titres, non seulement pris du répertoire classique, mais aussi les traditions populaires et liturgiques, par exemple avec de nouveaux enregistrements réalisés par le Chœur de Communion et Libération dirigée par Pippo Molino, musicien et fils du peintre illustrateur Walter.[1]

Le titre de la série est dérivée de celle d'un 'air opéra La Favorita de Gaetano Donizetti, une chanson préférée par don Giussani depuis l'adolescence interprétariat Tito Schipa.[1][3] Le titre, cependant, fait écho à celle du poème du même nom contenu dans Canzoniere de Francesco Petrarca.

Le livre publié par Rizzoli Bibliothèque universelle en 2011 contient tous les textes écrits à l'origine par Giussani pour la série d'enregistrement. Il a été réédité en 2016 en complément Corriere della Sera en dix volumes consacrés au travail de collier Giussani avec une nouvelle présentation Ramin Bahrami, pianiste et musicologue, considéré comme l'un des plus grands experts Bach.[4][5]

discographie Collier plus équitable Spirto

  • 1997 - Giovanni Battista Pergolesi, Stabat Mater, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 457194-2, London Symphony Orchestra, directeur Claudio Abbado
  • 1997 - Franz Schubert, Symphonies No. 03:08 Unfinished, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 457195-2, Wiener Philharmoniker, directeur Carlos Kleiber
  • 1997 - Ludwig van Beethoven, Symphonies No. 02h07, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 457390-2, Berliner Philharmoniker, directeur Herbert von Karajan
  • 1997 - Russian Folk Songs - Volume 1, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 453837-2, état Chorus de la chanson russe, directeur Aleksandr Vasilyevich Svesnikov
  • 1998 - Wolfgang Amadeus Mozart, requiem, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 459137-2, Wiener Philharmoniker, directeur Herbert von Karajan
  • 1998 - Ludwig van Beethoven, Concerto pour violon et orchestre et Sonata « Kreutzer », CD, EMI Classics 7243 5 66889 2 6, Orchestre National de la Française Broadcasting, directeur André Cluytens
  • 1998 - Franz Schubert, La jeune fille et la mort, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 459629-2, Amadeus Quartet
  • 1998 - Sergej Rachmaninov, Concerts pour piano et orchestre no. 02h03, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 459630-2, Orchestre Philharmonique de Varsovie, Directeur et Stanisław Wisłocki Berliner Philharmoniker, directeur Claudio Abbado
  • 1999 - Antonín Dvořák, Stabat Mater op. 58 Legends, Op. 59, CD, Deutsche Grammophon PolyGram 445135-2, Symphonie-Orchester des Bayerischen Rundfunks et Inglese Orchestre de Chambre, directeur Rafael Kubelik
  • 1999 - Fryderyk Chopin, extraits, CD, Philips Enregistrements PolyGram 464136-2, Nikita Magaloff

contenu

« Dans la musique, dans le panorama de la nature, dans le rêve de la nuit, il est autre chose que l'homme fait son hommage, ce qui est en attente: attente pour lui. Son enthousiasme est quelque chose que la musique, ou tout ce qui est beau dans le monde, a suscité à l'intérieur. »

(Luigi Giussani, présent à l'arrière du collier de disques de recouvrement plus équitable Spirto[6])

Pour faciliter la lecture du livre, les éditeurs ont choisi de regrouper les textes en trois sections distinctes ne suit pas la chronologie des disques. La première partie est consacrée aux grands maîtres, Beethoven, Mozart, Schubert, Chopin, Brahms, Dvořák et d'autres. Le second est dédié au chant liturgique et la musique sacrée dans l'histoire de l'église et le dernier dédié aux chansons folkloriques, y compris les russes, chanson napolitaine et chansons Claudio Chieffo. Les sections sont précédées d'une introduction et un texte de l'éditeur de volume et le texte du livret de disque Giussani dédié à 'opéra. Del dossier Mirko Gratton est plutôt la postface du volume.[7]

index

plus équitable Spirto
le conducteur Riccardo Muti Il a écrit une lettre à quatre-vingts ans de Luigi Giussani, puis publié dans le livre plus équitable Spirto.
  • présentation ( Ramin Bahrami)[8]
  • Introduction (par Sandro Chierici)
  • Un fait d'amour (Pier Paolo Bellini)
  • Lettre à Don Giussani Riccardo Muti
  • plus juste Spirto. Opera arias - cercles de Quoi
  • Première partie - Les Grands Maîtres
  • Deuxième partie - Moments Histoire de l'Église
  • Troisième partie - Un peuple chant
  • Postface (Mirko Gratton)
  • CD liste et index des noms et des auteurs

Editions

  • Luigi Giussani, plus juste Spirto. Une invitation à écouter la grande musique dirigée par Luigi Giussani, par Salvo Clercs et Silvia Giampaolo, 1 re éd., Milan, Rizzoli Bibliothèque universelle, Décembre 2011, pp. 656, ISBN 978-88-17-05122-4.
  • Luigi Giussani, plus juste Spirto. Une invitation à la grande musique, par Salvo Clercs et Silvia Giampaolo, présentation par Ramin Bahrami, 1re éd., Milan, RCS MediaGroup, Le Corriere della Sera manuels, Avril 2016, pp. 656, SBN IT \ ICCU \ MIL \ 0911390.

notes

  1. ^ à b c Savorana, cap. 33
  2. ^ à b juste Spirto (1997-2010), sur Site officiel de Communion et Libération, Fraternité de Communion et Libération. Récupéré 19 Décembre, 2016.
  3. ^ Savorana, cap. 2
  4. ^ Marco Bruna, Giussani, la révolution « » autre » dans les années de protestation, en Corriere della Sera, 19 février 2016. Récupéré 19 Décembre, 2016.
  5. ^ Dix livres pour découvrir l'héritage de don Giussani, sur Corriere della Sera - Magasin. Récupéré 19 Décembre, 2016.
  6. ^ Camisasca, cap. II
  7. ^ Giussani, pp. 654-658
  8. ^ Seulement dans l'édition de 2016.

bibliographie

  • Massimo Camisasca, Don Giussani. Son expérience de l'homme et de Dieu, 1 re éd., Cinisello Balsamo, Edizioni San Paolo, Mai 2013, ISBN 978-88-215-8243-1.
  • Alberto Savorana, Don Giussani vie, 1 re éd., Milan, Rizzoli, septembre 2013 ISBN 978-88-586-5777-5.

Articles connexes

  • Communion et Libération

liens externes