s
19 708 Pages

Firmino
titre original Firmin. Aventures d'un Lowlife Metropolitan
auteur Sam Savage
1 re éd. original 2006
sexe roman
langue originale Anglais
starring Firmino
autres caractères Norman Shine, Jerry Magoon

Firmino (Firmin. Aventures d'un Lowlife Metropolitan) Il est le premier roman de l'écrivain américain Sam Savage, publié en 2006 par Coffee House Press. Le travail a été édité en italien à la maison d'édition Einaudi en 2008.

intrigue

L'histoire se déroule dans Boston, au début 1960 et il est de la même protagoniste raccontanta par un analepse. Firmino, un rat de construction mince est né dans le sous-sol de la bibliothèque Pembroke Livres d'un rat ivre, il est forcé d'échapper à la famine et l'arrogance des autres frères, manger des livres et, plus tard, a commencé à les lire. En bref temps Firmino commence à explorer la bibliothèque et sa connaissance de la littérature est accompagnée de plus en plus assidue des données de divertissement par la projection de films d'époque. Lève-toi donc, les images monochromes et strip-teaseuses sourire ou lascives, les rêves projetés dans un monde différent de la bibliothèque, le sentiment inconnu et profond qui le lie à jamais à l'humanité. Sentant la présence du propriétaire de la librairie, Norman Shine, comme un stimulus plus à l'étude des hommes, Firmino ne hésite pas à décrire avec une précision l'apparence, la façon dont vous agissez, habitudes. l'attention de Firmino à cet homme vient de son besoin d'amour et être reconnu: la sensibilité exceptionnelle et la communion avec leurs émotions de la race humaine ont en effet empêché tous les aspects de la vie partagée avec son obtuse et superficielle similaire. Firmino doit montrer au monde et à lui-même que « là » comme un très spécial et unique: sa curiosité pour les flux de Shine Norman de sa perception « homme », pas la souris et la curiosité devient la projection de son désir atavique réception: imaginez que vous voyez sur la tête de Norman, y compris follets échevelées de ses cheveux gris, la forme des soins « appropriés » pour les autres. Sa naïveté est la tendresse, son besoin frustré de communiquer suscite la sympathie dans le lecteur, mais pas le propriétaire de la librairie qui, ne voyant que d'une souris, implémente le comportement de mode le plus évident: essayer de l'empoisonner. Se rendant compte de la « trahison » de l'objet de son amour et vécu à hasard pur appâts empoisonnés, le petit derelict décide de tâtons une sortie au parc pour rencontrer des êtres humains et ici, après avoir été battu par des passants, est recueillie par Jerry Magoon, un écrivain excentrique avec peu de succès, et qui prend soin de « civilisés » le rat. La relation avec l'écrivain révèle une fois de plus le sentiment profond de solitude qui caractérise la vie de Firmino: l'imagination fait Jerry, son invité est tout simplement un animal perdu et les habitudes bizarres (prendre par exemple son étonnement quand elle le voit l'intention de « faire semblant » de lire un livre), pas un ami ou un compagnon. Après la mort de Jerry le quartier où il a vécu Firmino est lentement détruite pour permettre la mise en œuvre du nouveau plan de construction et Firmino est de plus en plus seul à fantasmer dans sa mélancolie. Seulement, désabusé se trouve empêtré dans un plus suggéré par l'ancien contexte angoissante d'un réel écoulé chronologique: met en garde contre la fatigue écrasante de la vie, le désir d'abandon dans les bras des idoles de celluloïd que tant avait peuplé sa jeunesse.

Editions

  • Sam Savage, Firmino, traduction Evelina Santangelo, Collier Freestyle - Big, Einaudi, 2008, pp. 180, chap. 15, ISBN 978-88-06-19258-7.