s
19 708 Pages

Cahiers de la guerre et autres textes
titre original Cahiers de la guerre et autres textes
auteur Marguerite Duras
1 re éd. original 2006
sexe roman
langue originale français

Cahiers de la guerre et autres textes est un ouvrage publié à titre posthume par 'éditeur Feltrinelli avril 2008 la collecte de quatre manuscrits de écrivain français Marguerite Duras.

la Cahiers de la guerre viennent de 'archives dell 'IMEC[1] et se composent de quatre ordinateurs portables tenus par la même Duras dans un enveloppe.

Leur écriture remonte aux années entre 1943 et 1949 et, quoique de façon différente, d'apporter l'une des périodes de la vie de l'écrivain le plus difficile.

Ils contiennent tous croquis le plus important de quelques-uns des romans les plus célèbres de l'écrivain. Ils sont pour la plupart inédites, à l'exception d'une brève étape qui a été publié dans 1976 sur certains magazines littéraire. Parmi ceux-ci, l'auteur mentionne à la fois Les yeux verts[2] quand il écrit "Je vous aime lire ce que je fais, je veux lui donner écrite frais, nouveau, le désespoir frais, celui de ma vie aujourd'hui. Le reste, les choses qui sont dans les armoires bleues de ma chambre, sera publiée dans une journée, et après ma mort avant, si je dois encore une fois d'argent« Et dans l'introduction du roman » La douleur ».

marbré portable rose

Le premier ordinateur portable, ce qui est le plus important des quatre, est composé de cent vingt feuilles, dont quinze contiennent différents dessins faite par un enfant, probablement par Jean Mascolo, fils de Duras.

De certaines références dans le texte que nous pouvons en déduire qu'il a été lancé au cours de la 1943. Il contient une histoire autobiographique soixante-dix pages où l'auteur raconte des épisodes de temps écoulé Indochine y compris ce qui sera la première version de son roman « L'Amant ».

Les pages suivantes ne montrent pas intacts et contiennent restes Ils réapparaîtront dans le roman "Un barrage sur le Pacifique« En plus de certains textes qui seront ensuite publiés dans la collection » La douleur ».

Presses du XX siècle

Écrit probablement entre 1946 et 1948 Le deuxième livre se compose de quarante-quatre pages qui contiennent dans les douze premiers, le roman inachevé « Théodora » et la partie au début de ce qui sera « la douleur » qui montre le bord de plusieurs écrits dans les annotations rouges résultent du manuscrit à lire beaucoup ans plus tard.

Editions

notes

  1. ^ IMEC, Abbaye d'Ardenne, 14280 Saint-Germaine-Herbe, http://www.imec-archives.com/
  2. ^ Marguerite Duras, Les yeux verts, "La Lettre" Petite Bibliothèque des Cahiers du cinéma, Paris 1996, p.10

Articles connexes

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez