s
19 708 Pages

Le programme de l'univers
titre original Programmation de l'Univers
auteur Seth Lloyd
1 re éd. original 2006
1 re éd. italien 2006
sexe non-fiction
subgénero la mécanique quantique
langue originale Anglais

Le programme de l'univers est un essai scientifique écrit par Seth Lloyd, Professeur de mécanique à la MIT, initialement publié en 2006.

Le but du livre, selon Lloyd, est de « montrer le rôle essentiel que joue l'information dans l'univers ... ... Grâce à la compréhension de la façon dont il traite lui-même, on peut le comprendre dans son ensemble. »

L'auteur y montre l'unité d'information de l'histoire, le bit, et l'univers compris comme ordinateur quantique pratiquement illimité qui n'a jamais cessé, depuis son origine, de se préparer et de son évolution avec une puissance de calcul estimé à l'heure actuelle, environ 10 ^ 105 opérations par seconde quantique qui est basé sur le contenu de l'information enregistrée par des bits quantiques ou Q-bit.

Etant donné que les q-bits peuvent enregistrer deux états logiques (0 et 1) en même temps déjà avec un peu disponible un q-bit du processeur quantique a une puissance de calcul incommensurable par rapport à un concurrent équipé de circuits sur la base de la technologie traditionnelle des microprocesseurs dans laquelle les bits fiche seuls les états 0 ou 1.

Structure de

  • I. introduction
  • II. calculer
  • III. L'univers de calcul
  • IV. Les systèmes d'information et physiques
  • V. La mécanique quantique
  • VI. Atomes au travail
  • VII. L'ordinateur universel
  • VIII complexité simplifiée

L'Univers a commencé à faire des structures simples, mais avec le passage du temps a développé des objets de plus en plus complexes: planètes, les étoiles, les galaxies et même les structures de vie. Tout spontanément, selon les lois de la physique qu'il s'était développé à partir du plus simple au plus complexe d'aujourd'hui.

En fournissant un aperçu de la façon dont le contenu de l'information a évolué au fil du temps à son état actuel, Lloyd fait une contribution supplémentaire à ce sujet que les livres précédents pour le profane que des informations provenant d'expériences récentes et de son expérience directe.

L'auteur est en fait l'un des pionniers impliqués dans des études théoriques et les réalisations ultérieures, les premiers prototypes d'ordinateurs quantiques au MIT à Boston depuis 1994 où ses recherches ont porté aujourd'hui dans le domaine du contenu informationnel des systèmes complexes, en particulier systèmes quantiques, reprenant les idées originales Richard Feynman.

Ceux-ci, déjà en 1982, par la superposition d'états que l'on croyait être associés aux particules élémentaires, ont suggéré d'exploiter les caractéristiques particulières de la mécanique quantique pour réaliser ordinateur très avancé.

Considérant qu'il avait identifié des similitudes opérationnelles entre les circuits créés en laboratoire et plus ou moins étendue des structures dans l'ensemble connu Univers, Lloyd extrapolée ces concepts théoriques déjà mis au point dans le laboratoire.

Tout présente aujourd'hui serait une conséquence des propriétés intrinsèques de la matière à être dans le traitement de l'information et aussi de la même, à l'échelle atomique, où des phénomènes quantiques et leurs excentricités sont la norme.

Parce que les lois de la physique régissent l'univers, la conclusion de Lloyd est que par la compréhension de ces lois, nous pouvons comprendre le même univers.

L'univers en fonction de son interprétation est un ordinateur quantique qui traite ensuite les lois de la physique qui opèrent sur les bits d'information enregistrés sur les états quantiques d'atomes individuels (rotation, les alignements, etc.).

Comprendre ce processus nous permettra de mieux comprendre pourquoi il est si complexe et on peut aussi exprimer des prédictions sur l'avenir des choses, même si seulement en termes probabilistes, en raison du principe d'incertitude qui est toujours à la base de la mécanique quantique.

L'une des principales idées du livre est que l'information et de l'énergie sont équivalentes.

Editions

  • Seth Lloyd, Le programme de l'univers, traduction de Luigi Civalleri, 1 re éd., éditeur Einaudi, 2006, pp. 203, chap. 8 ISBN 88-06-18191-2.

Articles connexes

liens externes