s
19 708 Pages

plate-forme
titre original Plateforme
auteur Michel Houellebecq
1 re éd. original 2001
1 re éd. italien 2001
sexe roman
langue originale français
starring Michel Renault
autres caractères Valérie

Plate-forme. Dans le centre du monde (Dans la langue d'origine Plateforme) Est le troisième roman écrivain français Michel Houellebecq, original publié en 2001, en Italie la même année Bompiani. Il raconte l'histoire de la relation intense entre un fonctionnaire âgé de quarante ans et une jeune femme travaillant dans le secteur du tourisme international, dont les développements sont intimement liées à une série de réflexions sur la relation entre la civilisation occidentale et tiers-monde.

intrigue

Après la mort violente de son père la quarante-Michel se trouve héritant d'une somme d'argent, juste assez pour faire une pause de réflexion de son utilisation en tant que niveau ministériel moyen officiel. Non pas que j'ai un intérêt particulier à cultiver, dans les effets de l'activité peuvent maintenant, sauf pour impliquer le sexe, dernier élément vital restait à lui rappeler son appartenance à la race humaine. Cela déclenche lors d'un voyage organisé Thaïlande dont le but principal est d'obtenir des aventures payées avec des prostituées locales. Conseil une tâche compagnon de voyage est trop exigeant et presque certainement vouée à l'échec, compte tenu de sa très faible propension pour la socialisation. Pas même une gentille fille comme Valérie, la seule qui pourrait être la peine d'essayer et il semble étrangement intéressé par sa compagnie, il parvient à le pousser à quelque chose de plus qu'une approche maladroite, très peu concluante. Voilà pourquoi quand Michel à la fin du voyage offre une nouvelle occasion de se rencontrer, d'obtenir le numéro de téléphone, le geste semble juste une obligation rituelle qui est rien prévu.

Au lieu un rendez-vous est convenu le jour de l'arrivée et déclenche instantanément un rapport basé sur une chimie sexuelle incroyable, attachant deux êtres humains qui semblent être faits pour se compléter mutuellement. Si Michel apparaît dépourvu de toute ambition et la nature extraterrestre du stimulus concurrentiel, Valérie est engagé assez lourdement dans leur travail dans le secteur du tourisme, qui tire satisfaction à la fois économique et personnel. Cet engagement va augmenter, comme son principal, Jean-Yves, vient de recevoir une offre très intéressante au sujet de la renaissance d'une chaîne de stations touristiques populaires dans les différents pays. La recherche d'une formule gagnante pour un marché déjà saturé semble difficile encore, jusqu'à ce que, lors d'un séjour en Cuba dans l'un des groupe de villages, Michel trouve le courage de proposer l'idée potentiellement gagnante: se concentrer directement sur le tourisme sexuel, éliminant une grande partie des services traditionnels du tourisme de masse, de moins en moins attrayant. Le potentiel d'une telle proposition ne sont pas exemptés de Jean-Yves, mais les difficultés à faire accepter la formule à des pays comme France dans lequel la prostitution est socialement bien vu le pousse à se déplacer avec une grande prudence, plutôt que de se concentrer sur Allemagne. Il révèle un bon choix, avec des résultats qui vont au-delà des attentes les plus optimistes, décrétant le succès. Pour jeter une ombre, des signes de plus en plus troublant la propagation des formes d'intolérance religieuse qui menacent le choix différent de celui imposé par la violence. Et tout en restant à l'une des stations du groupe, lorsque la relation entre Michel et Valérie semble se diriger vers un avenir plus stable, la menace est réalisée sous la forme d'un attaque terroriste islamiste où sont tués plus d'une centaine de personnes, y compris la même Valérie.

Quand il se réveilla à l'hôpital, Michel apparaît en proie à un total d'inertie, qui combine le rejet d'une réalité qui ne peut concevoir. Seulement après son retour à Paris et une série de traitement dans un hôpital psychiatrique commence progressivement à émerger la prise de conscience de ce qui est arrivé. Il décide d'aller Bangkok, et de là Pattaya, dernière station d'une vie qui n'a plus aucun sens de continuer. dernière tâche était de raconter leur propre histoire, l'histoire d'un amour inattendu et le mystère de ce qui a été et est allé pour toujours.

Index des chapitres

Première partie - Tropic cap Thaïlandaise. 1-12

Deuxième partie - Le chapitre avantage concurrentiel. 1-15

Troisième partie - cap de la plage de Pattaya. 1-5

La critique et la controverse

Comme dans le cas précédent Les particules élémentaires, La critique a été divisée dans les décisions judiciaires. Il y avait appréciations, en particulier la capacité d'induire des réflexions désagréables dans le lecteur à travers les nombreuses provocations dispersées dans le livre[1][2][3]. D'autres commentaires ont été assez chaud d'autre part[4][5] ou franchement défavorable[6], désapprouvant en particulier l'artificialité des épisodes présents dans le récit[7] et la faiblesse des protagonistes[8]. Pour les mêmes raisons, l'auteur, à son tour, a déclaré lors d'une interview à considérer le livre « un échec »[9].

En réponse à certaines déclarations faites au sujet de l'Islam dans une interview au magazine Lire Ensemble avec la sortie du livre en Houellebecq a été poursuivi en justice par certaines organisations islamiques sur des accusations d'incitation au racisme[10]. L'auteur a gagné le procès, la Cour a reconnu la validité de sa ligne défensive, ramenant ses déclarations au sein de la liberté d'opinion légitime[11]

Œuvres dérivées

Du livre en 2003 a été transformé en un premier spectacle de théâtre avec le même titre par Ballhaus Theater Hanovre, réalisé par Andreas Kriegenburg[12]. En 2005, une deuxième adaptation a été produit et réalisé par Johan Simons[13]. Une troisième adaptation a été réalisée en 2006 pour Calixto Bieito[14][15].

Editions

  • Michel Houellebecq, plate-forme, Traduction de Sergio Claudio Perroni, 1 re éd., Simon et Schuster, Septembre 2010 [2010], ISBN 978-88-452-6581-5.

notes

  1. ^ (FR) Gavin Mc Nett, Full Throttle, en Le Washington Post, 3 août 2003. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  2. ^ (FR) Benjamin Anastas, Dernières Outrage Houellebecq: gaulois Provocation dangereux, en l'observateur, 21 juillet 2003. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  3. ^ (FR) Jenny Turner, Chambres club, en Le New York Times, 20 juillet 2003. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  4. ^ (FR) Boyd Tonkin, Plate-forme de Michel Houellebecq, trans. Frank Wynne, en The Independent, 21 novembre 2013. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  5. ^ (FR) Tim Martin, Michel Houellebecq Phenomenon, en le Telegraph, 29 septembre 2011. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  6. ^ (FR) James Buchan, La somme des parties privées, en The Guardian, 7 septembre 2002. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  7. ^ (FR) Julian Barnes, La haine et l'hédonisme, en Le New Yorker, 7 juillet 2003. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  8. ^ (FR) Janet Maslin, Livres du Times; Tourisme, le sexe et une généreuse dose de mépris, en Le New York Times, 21 juillet 2003. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  9. ^ (FR) Susannah Hunnewell, Michel Houellebecq, L'art de la fiction n ° 206, en Paris Review, Automne 2010. Récupéré le 11 Octobre, ici à 2015.
  10. ^ (FR) auteur français refuse la haine raciale, en BBC Nouvelles, BBC, 17 septembre 2002. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  11. ^ (FR) auteur français débarrassé de la haine raciale, en BBC Nouvelles, BBC, 22 octobre 2002. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  12. ^ (FR) Alan Riding, Théâtre Arts séance d'information, en Le New York Times, 3 juin 2003. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  13. ^ (FR) Johan Simons: Plate-forme, ivarhagendoorn.com, 22 janvier 2006. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  14. ^ (FR) Barbara Bryan, FEI examen Plate-forme. 2006 FEI Programme Théâtre, sur EdinburghGuide, 30 août 2006. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.
  15. ^ (FR) Stuart Jeffries, L'amour dans un temps de terreur, en The Guardian, 16 août 2006. Récupéré le 1er Novembre ici à 2015.

liens externes

autorités de contrôle BNF: (FRcb162750000 (Date)