s
19 708 Pages

menteur Luna
titre original Liar Lune
auteur Ben Pastor
1 re éd. original 2001
1 re éd. italien 2002
sexe roman
subgénero vieux jaune
langue originale Anglais
à l'intérieur Vérone, Sagràte, Lac (Nord de l'Italie, Vénétie); Septembre-Décembre 1943
starring Bora Maggiore Martin
autres caractères Vittorio et Claretta Lisi; De Rosa; Nando Moser; Le colonel Habermehl

menteur Luna Il est un roman de l'écrivain Italian American Ben Pastor, la deuxième de la série dédiée au caractère récurrent Bora Martin, armée allemande au cours officiel Guerre mondiale.
Sur fond d'emploi nazi dell 'Italie suite Nord au 8 Septembre 1943, Il raconte l'histoire d'une enquête menée par assassiner Major Bora avec l'aide de l'inspecteur de police Sandro Guidi.

titre

traduit littéralement l'original en anglais le titre du roman italien (Liar Lune): Les deux se réfèrent à l'expression correspondante latin Luna mendax, également mentionné dans le titre du livre.
L'explication de l'expression, en partie liée à la performance de l'histoire (une enquête où les choses sont très différentes de ce qu'elles apparaissent) est confiée aux mots de l'un des personnages: « [...] la lune dessine un » C " dans le ciel, mais Il est un mensonge. Selon la tradition, quand la lune forme un « C » la nuit, on pourrait penser qu'il est une lune croissant. Mais ce n'est pas. Il est en fait une lune décours [...] ».[1]

incipit

Vérone, Italie du Nord occupée par les Allemands, le 9 Septembre, 1943.
« Il faut oser, plus ... ».
Bora Martin souffrait trop pour dire qu'il comprenait.
« Nous devons nettoyer les blessures. »
Elle souffrait trop pour dire qu'il comprenait aussi cela.
Courage. nettoyer les plaies. Le sang pilonné dans ses paupières, avec une lueur vacillante rapide des yeux aveugles de large. Au fond de la bouche où les dents sont serraient, une autre impulsion à la fois maintenu, péniblement, à l'intérieur de la tête ».

(Une traduction Marilia Piccone)

intrigue

Automne 1943. Il est revenu de la campagne Russie plus la wehrmacht Bora Martin reçoit une nouvelle mission: sera stationnée dans 'Italie du Nord à lac, un lieu de Vénétie.
Au début de Septembre, peu après 'armistice, la voiture il est à Bora Martin devient la cible d'une attaque partisane grièvement blessé, le major a perdu sa main gauche et a commencé une longue épreuve physique à peine tenu en échec par la forte volonté. Tout cela n'a pas, cependant, l'empêche de continuer à mener à bien son travail, qui consiste essentiellement à patrouiller le territoire et le soutien occasionnel à d'autres ministères, SS Il a inclus.
L'une des demandes de collaboration qui est présentée est particulièrement malvenue: le centurion de la milice locale fasciste, De Rosa, pour lui demander d'enquêter sur la mort de Vittorio Lisi, le notable PNF, Officiellement, il est mort d'une crise cardiaque, mais en réalité investi par une personne inconnue alors qu'elle était dans un fauteuil roulant dans le jardin de sa maison de campagne.
Bora a une bonne expérience d'enquête, mais ne voudrait pas se mêler des querelles locales: le centurion se conduit présomptueux, arrogant et désagréable, tandis qu'un autre suggère une trame de fond assez complexe: Toutefois, l'enquête a le soutien de ses supérieurs par la bouche l'aviation colonel Habermehl - un ami personnel de Bora - ne manquent pas de se rappeler comment nécessaire allemand garder les bons alliés peu fiables italien que, dans les circonstances, pourrait facilement se transformer en ennemis. Bora est donc dédié à l'enquête, l'inspecteur de police aux côtés de Sandro faisant Guidi, les deux sont très différents de caractère et de la formation, mais finira par développer une relation assez similaire à l'amitié.
Le principal suspect dans l'assassiner est Claretta, l'ex-épouse de la victime, jeune, beau, peut-être pas trop intelligent, mais avec un bon motif: la jalousie et la rancoeur, car malgré le handicap Vittorio Lisi avait été un coureur de jupons impénitent .
Cependant, la situation est bientôt un peu plus complexe: il se avère que Lisi avait déjà eu une femme, dont il avait divorcé jamais, pourquoi le mariage avec Claretta ne doit pas être valide; Il y a des indices qui nous permettent de supposer l'existence des filles forcées d'avorter après avoir eu une relation avec la maturité Lothaire; l'homme possédait aussi un domaine considérable dont les origines sont assez incertaines: si Lisi a pratiqué des prêts d'usure, il pourrait ouvrir des perspectives beaucoup plus larges et multiplier les éventuels coupables de sa mort.
Cette solution est préconisée principalement par l'inspecteur Guidi, qui Claretta a été impressionné: l'innocent parce qu'il croit en l'amour; Bora préfère plutôt tenir aux faits et preuves concrètes.
Au cours des deux Bora Guidi qui sont souvent distraits de leurs programmes en raison d'autres obligations imposées par leurs rôles respectifs, mais à la fin les deux arrivent également à la résolution finale de l'affaire: solution triste et amère qui révèle le nom du meurtrier, les circonstances et les motifs réels du crime, mais que sans remède aussi garrot les espoirs et sentiments personnels des deux enquêteurs.

caractères

  • Bora Martin. L'armée allemande. né en Edinburgh en 1913 d'une famille aristocratique Leipzig, Il a l'ascendance écossaise sur sa mère. Son défunt père, Friedrich von Bora, était un célèbre chef d'orchestre qui a transmis sa passion pour la musique. Son beau-père était un général de l'armée, dont la première femme était souvent invité à Martin Rome, l'élever avec amour et respect de la tradition culturelle italienne.
    Martin est donc pas seulement un soldat et un aristocrate, mais aussi un homme instruit qui a étudié la philosophie et a fait des lectures sans fin. Catholique, avec un grand sens de l'honneur et la dignité personnelle, est souvent en contradiction avec les directives reçues (par exemple en ce qui concerne la question juif).
    L'auteur déclare que le caractère de Martin bora est en partie calqué sur le colonel Claus von Stauffenberg, un des officiers rebelles qui ont participé à l'échec d'une tentative d'assassinat Hitler 20 Juillet 1944.[2]
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Bora Martin.
  • Sandro Guidi. inspecteur de police; contemporain de Bora, est très différent de lui: l'extraction prolétarienne, est un bon flic, mais elle laisse souvent influencée par des sentiments et des opinions personnelles. Alors que l'enquête aux côtés assassiner Bora Lisi a également promis de traquer un homme dérangé qui se sont échappés dans la campagne autour Segrate tuant les hommes et voler leurs chaussures.
    Ben Pastor révèle[3] l'inspecteur de caractère porte le diminutif du nom de son père (Alessandro) et le nom de l'art de sa mère.
  • Vittorio Lisi. Notable PNF, riche et influente. Il a été paralysé en raison d'un accident de voiture alors que Mars sur Rome, mais son état physique était bon et lui permettrait de vivre beaucoup plus longtemps.
  • Clara Lisi que Claretta. Belle, blonde et fragile, était beaucoup plus jeune que Vittorio Lisi, elle a épousé après avoir longtemps été son secrétaire. Dans la personne et les choses qu'il entoure qui rappelle la légèreté frivole téléphones blancs; Cependant, la femme prétend être plus faible que il est hors de légitime défense pure.
  • de Rosa. Centurion de la milice fasciste, semble intéressé à percer les mystères qui entourent la mort de Vittorio Lisi, pour des raisons pas trop claires.
  • Nando Moser. gentilhomme campagnard, maintenant pauvre et pourrie. Il va dans une voiture cabossée (avec qui donne un tour à Bora et Guidi ont été ventilés), alors que l'immense demeure familiale est en ruine de la poussière et de vieux trophées de guerre contre Turcs.
  • Dr. Volpi. Il est le chirurgien qui exploite un hôpital à Bora Vérone après l'attaque.
    Ben Pastor révèle[4] que le personnage porte le nom de famille de son père, mais est calqué sur le grand-père maternel bourru, médical anti-fasciste.
  • sœur Elizabeth. Il est la soeur de soins infirmiers à l'hôpital qui prend soin de Bora avec une fermeté douce.
  • Le capitaine Lasser. SS capitaine, hostile à Bora où il soupçonne un manque d'enthousiasme sérieux en ce qui concerne la question juive. L'officier va également enquêter sur le passé de plus - loin d'être clair du point de vue orthodoxe nazi - et provoque en fait le transfert de la Vénétie à Rome.
  • Marla Bruni. chanteur d'opéra et amant de De Rosa, le plus célèbre pour un scandale qui est devenu le protagoniste de ses capacités vocales.
  • Le colonel Habermehl. German Air Force colonel, ami et mentor Bora Martin. Il boit trop, mais parfois offrir de bons conseils.

épilogue

L'édition italienne du roman de la fin d'un volume Note de l'auteur intitulé La mémoire et le miroir dans lequel Ben Pastor illustre les caractéristiques du roman les mêmes personnages et parle de lui-même: sa relation avec la littérature et sa position de conduite entre deux mondes et deux cultures: européen d'origine et la États-Unis par adoption.

histoire

la prologue le roman a lieu le 9 Septembre 1943, jour de l'attaque dans laquelle la victime reste Bora Martin.
L'histoire principale se déroule cependant, entre le 21 Novembre et 24 Décembre de cette année.

Editions

éditions italiennes

  • Ben Pastor, menteur Luna, Traduction Marilia Piccone, Loisirs Travail, 2002, pp.349 - ISBN 88-7133-495-7
  • Ben Pastor, menteur Luna (Édition Broché), traduction de Marilia Picone, Loisirs travail, 2008, pp. 349 - ISBN 9788878516946
  • Ben Pastor, menteur Luna, Traduction Marilia Picone, Sellerio, 2013 (édition révisée par rapport all'originele 2002) - ISBN 8838929149
  • Ben Pastor, menteur Luna, Traduction Marilia Picone, La Bibliothèque la République-L'Espresso, Vol.16 (collier Noir ordre du jour), attaché aux publications du 12 Octobre, ici à 2015

éditions en anglais

  • Ben Pastor, Liar Lune, Bitter Lemon Press, 2012, pp.225 - ISBN 978-1904738831

éditions françaises

  • Ben Pastor, trompeuse Lune, Traduction de Laurent Bury, Actes Sud, 2011, pp.280 - ISBN 978-2-7427-9478-2

problèmes néerlandais

  • Ben Pastor, Luna mendax, Traduction de Ronnie Boley, Wereldbibliotheek, Amsterdam, 2010, pp.320 - ISBN 978-90-284-2367-1

Editions espagnoles

  • Ben Pastor, mentirosa Luna, Traduction de Laura Martín et Veronica Canales, Ediciones Salamandra, Barcelone, 2007, pp.256 - ISBN 978-84-9838-091-0

Editions des États-Unis

  • Ben Pastor, Liar Lune, Van Neste Livres, 2002, pp.207 - ISBN 1-929871-01-5
  • Ben Pastor, Liar Lune, Bitter Lemon Press, 2012, pp.210 - ISBN 978-1904738824

notes

  1. ^ Bora Martin, au chapitre X du roman.
  2. ^ voir auteur note finale, placé dans une annexe à l'édition italienne du roman.
  3. ^ voir auteur note finale, placé dans une annexe à l'édition italienne du roman.
  4. ^ voir auteur note finale, placé dans une annexe à l'édition italienne du roman.

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations de menteur Luna

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez