s
19 708 Pages

La moitié d'une vie
titre original Une demi-vie
auteur Vidiadhar Surajprasad Naipaul
1 re éd. original 2001
1 re éd. italien 2002
sexe roman
langue originale Anglais
à l'intérieur Inde, Londres, Afrique portugaise
starring Willie Somerset Chandran
autres caractères Le père et la mère de Willie, sa femme Ada

La moitié d'une vie (Titre original en anglais Une demi-vie) Il est un roman écrivain Prix ​​Nobel de littérature Vidiadhar Surajprasad Naipaul, publié en 2001, en Italie en 2002 par Adelphi.

Le livre raconte l'histoire de Willie Somerset Chandran, jeune lignée indienne brahmane, qui décide de fuir sa famille, à la recherche de sa propre vie, il ne trouvera pas, comme l'a noté avec tristesse à la fin du récit, « Mais la meilleure partie de ma vie est derrière moi et je ne fait rien »[1]

emplacement

L'histoire se déplace de l'Inde prend le temps de Gandhi, de passer à l'après-guerre à Londres, où le personnage principal prend la fuite au moment des Portugais en Afrique décolonisation, où les troupes de la guérilla africains, après un affrontement à la frontière, a pris le pouvoir sans combat contre l'armée portugaise, qui se retira en bon ordre. [2]

intrigue

Willie Somerset Chandran est le fils d'un brahmane et d'une mère dalit, de la classe « désavantagée ». Le deuxième nom Willie, dit le père, est un hommage à l'écrivain anglais Somerset Maugham qui elle avait été avec lui dans le temple où il a vécu brahmane, après avoir fait vœu de silenzo. La relation Willie avec la famille se détériore, hait son père et sa sœur, il a honte de la mère de basse caste et - contre sa volonté - est embourbé dans un mariage arrangé avec une femme de la même caste de la mère, qui refuse. Pour échapper au mariage et oncle de la mariée, un dirigeant syndical combatif, Willie se sauve à Londres, où, grâce à la connaissance de son père, parvient à obtenir une petite bourse d'études à un collège plus petit. Dans agité Londres des années 50, lorsque les premiers mouvements artistiques colonisent les ghettos autour Notting Hill, quelques-uns bohèmes sont intéressés par la vie désespérée des immigrants de couleur, Willie, grâce à un remaniement de l'histoire de sa vie, parvient à capter l'attention d'un certain rédacteur en chef, qui l'a introduit dans le monde littéraire, lui permettant de publier un petit livre d'histoires courtes, qui ne il sera couronnée de succès et que vous vous sentez insatisfait.

Willie a reçu une lettre d'Ana, une jeune fille de race mixte portugaise d'origine africaine, qui dit qu'elle se trouvait dans son livre. Le collège et invite tomber amoureux. Depuis qu'il a terminé ses études et la bourse se termine, Willie demande Ana de l'emmener en Afrique (une colonie portugaise sans nom, sans doute Mozambique), Où sa famille possède une propriété. Après 18 ans de la vie africaine, à la hauteur de la guerre de libération, Willie décide de quitter sa femme et de l'Afrique et a déménagé à la maison de sa sœur - dans l'intervalle - est marié et vit à Berlin. Il semble y avoir une réelle motivation pour cette dernière évasion: Willie dit Ana, tandis que les feuilles - « Même si nous allons au Portugal, bien me laisser, il serait encore votre vie. Je me cachais trop longtemps. » « Peut-être était même pas vraiment ma vie », a déclaré Ana.[3]

La moitié de la vie Elle constitue un précédent pour le prochain roman "Magic Seeds" (Graines magiques) (2004) Adelphi, 2007, en commençant par Willie à Berlin.

Index des chapitres

  • Première partie. Une visite à Somerset Maugham
  • Deuxième partie. Le premier chapitre
  • La troisième partie. Une deuxième traduction

notes

  1. ^ P. 232.
  2. ^ Le court siècle: 1914/1991, Eric J. Hobsbawm
  3. ^ P. 232

Editions

  • Vidiadhar Surajprasad Naipaul, La moitié d'une vie, traduction de Demetrio Vittorini, Adelphi, Avril 2002 [2001], ISBN 88-459-1744-4.

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez