s
19 708 Pages

Cosmétique de l'ennemi
titre original De l'ennemi cosmétique
Amélie Nothomb.jpg
Amélie Nothomb, 2007
auteur Amélie Nothomb
1 re éd. original 2001
1 re éd. italien 2003
sexe roman
langue originale français
starring Textor Texel
antagonistes Jérome Angust

Cosmétique de l'ennemi est un roman écrivain belge Amélie Nothomb. Mettre entièrement en quelques heures dans la salle d'attente d'un aéroport est construit comme un long dialogue dramatique entre deux personnages.

Ce titre provient de la sémantique du mot « cosmétique »: « La science cosmétique est l'ordre universel, la morale suprême qui détermine le monde », dit le Texel protagoniste, « Ce n'est pas ma faute si esthéticiens ont récupéré ce mot admirable ».

intrigue

Dans un aéroport français M. Jérome Angust, voyage pour le travail, il a dû attendre plusieurs heures dans la salle d'attente parce que le départ de son vol est retardé. Il est approché par un importuno qui commence à parler sans se soucier du fait que pour passer le temps est en train de lire.

lieu de changer Angust, mais l'homme le poursuivait en le forçant à écouter. Il ne sert à rien de se éloigner, couvrir leurs oreilles, protestation, ne pas répondre. Angust doit démissionner, bien qu'il continue avec des réponses salaces à entraîner l'intrus.

L'homme, un Hollandais qui appelle Textor Texel, commence à raconter sa vie, et révèle un caractère absolument haïssable. Car rien aimé par ses parents, il a commencé à se sentir de la petite attraction pour tout ce qui est répugnant. Il est soupçonné d'avoir tué un camarade de classe qui a attiré toutes les sympathies de la classe, priant Dieu pour sa mort. En grandissant, et elle charmés par une belle fille vu à Cimetière de Montmartre, l'a enlevée et violée. Angust essaie de lui faire comprendre comment s'imposer moralement répugnant toujours par la violence contre les autres, verbales ou physiques, mais Texel ne semble pas ressentir de l'empathie pour les autres.

Absolument convaincu qu'il n'a rien à se reprocher, et une fantaisie de la belle qu'il avait enlevé et violé, Texel a dit avoir cherché pour les dix prochaines années, voyager la longueur et la largeur des cimetières non seulement, mais toutes les rues Paris.

En 1989, il révise fortuitement cimetière du Père Lachaise et les approches, elle ne le reconnaît pas: en effet qu'on croit être la connaissance de son mari, elle l'interroge sur sa femme et l'invite à prendre le thé à la maison.

Le Texel lendemain se présente seul, citant une excuse pour sa femme. Son ancienne victime le reconnaît du rire. Texel l'invite à se venger sur lui, le tuant. En dépit d'avoir ruiné sa vie, la femme (qui refuse de révéler son nom) veut juste oublier. Exaspéré, Texel la tue avec un couteau. Personne ne l'a vu venir, ne peut être mis en accusation, si bien que dix ans plus tard, est toujours en cavale.

Angust écouter la confession dégoûté, il veut appeler la police, mais Texel lui fait comprendre qu'il n'a aucune preuve. Seulement quand il révèle qu'il a découvert du journal le nom de sa victime, Isabelle, Angust comprend qu'il est sa femme assassinée il y a dix ans. Texel a tout parce qu'il a pris le vol pour Barcelone, puis téléphona d'avertissement d'une bombe à bord de provoquer un retard de l'ordre de raconter leur propre histoire.

Texel Angust appelle à la vengeance en ôtant sa vie, en les invitant à suivre dans les salles de bains, où il ne sera pas offrir une résistance. Angust refuse dédaigneusement, a même appelé la police et a accusé l'homme d'assassiner. Les agents, cependant, le prendre pour un fou, j'admonester et aller. Il n'y a pas assis dans l'acanthe la salle d'attente. Texel révèle que sa conscience, son ennemi intérieur. Vous Angust qui a assassiné sa femme Isabelle, il y a exactement 10 ans, le 24 Mars 1989.

L'homme a du mal à croire ce que j'entends. Texel l'invite alors à se débarrasser de lui. Devant les yeux étonnés des autres passagers en attente, Angust se jette à plusieurs reprises contre le mur jusqu'à fracasser sa tête.

Editions

  • Amélie Nothomb, Cosmétique de l'ennemi, Voland, 2003 ISBN 9788888700007.
autorités de contrôle BNF: (FRcb37644566g (Date)