s
19 708 Pages

Nicolas Eymerich, Inquisiteur
auteur Valerio Evangelisti
1 re éd. original 1994
sexe roman
subgénero historique, thriller, science-fiction, gothique
langue originale italien
starring Nicolas Eymerich
série Inquisiteur Eymerich
suivie venin[1]

Nicolas Eymerich, Inquisiteur est un roman fantastique la 1994 de Valerio Evangelisti, d'abord dans la série centrée sur 'inquisiteur Nicolas Eymerich.

premier œuvre de fiction publié par les Evangélistes (en dépit d'avoir déjà écrit deux autres épisodes de la série Eymerich), il est un exemple typique de l'écriture sur « série » Bologne. Typiquement romans Eymerich sont structurés avec plusieurs parcelles (dans ce cas trois), dont un est toujours mis en Moyen âge européen (Et celui qui raconte les enquêtes Inquisiteur Eymerich), d'autres, généralement plus de caractère fiction, acclimaté dans l'âge d'aujourd'hui ou avenir plus ou moins éloigné.

Vainqueur du Prix ​​Urania, Ce fut le premier roman par des évangélistes, qui avait déjà publié des essais principalement historiques.

intrigue

Nicolas Eymerich, Inquisiteur Il raconte trois histoires entremêlées. La première, et la plus importante, est la question de la nomination de religieux dominicain Nicolas (Nicolau) Eymerich Inquisiteur général de Royaume d'Aragon, le milieu trois cents; Eymerich cette machine sans relâche pour obtenir une ratification définitive de sa nomination, il doit enquêter sur une mystérieuse secte de neopagans adorateurs de déesse Diane, infiltrée la cour aragonaise Saragosse.

Les autres parcelles sont l'histoire physique Marcus Frullifer, qui traite d'une théorie scientifique peut expliquer la paranormal et en même temps pour permettre Voyage interstellaire; l'autre, mis deux siècles dans l'avenir, le voyage de 'vaisseau spatial « Malpertuis » vers un planète même oublié où l'on voit la déesse Diane.

Les trois événements sont reliés les uns aux autres sont les découvertes Frullifer au début XXI siècle pour permettre le voyage de « Malpertuis », et la conclusion de ce voyage coïncide avec la défaite de la secte païenne par Eymerich (parce que le voyage en espace Elle coïncide avec celle d'un navire voyage de retour dans le temps).

Sources d'inspiration

En plus de la figure historique Inquisiteur Catalan Nicolas Eymerich qu'il a inspiré le personnage principal du roman, l'histoire de secte neopagan qui explore le personnage principal est inspiré par le culte de la Diane pratiquée à Aricia et en particulier à la figure de Rex Nemorensis, le prêtre du sanctuaire Diana, comme il est décrit par James George Frazer dans son The Golden Bough« Ce fut la règle du sanctuaire. Un candidat au sacerdoce pourrait prendre ses fonctions de tuer le prêtre, et avoir tué, est resté en fonction jusqu'à ce qu'il a été tué à son tour par un plus fort ou plus intelligent que lui »[2]).

Une autre source d'inspiration est le roman d'horreur par l'écrivain belge Jean Ray Malpertuis[3], qui porte le nom du navire le roman Evangélistes. le travail de Ray En particulier, imaginez - semblable à ce que les Évangélistes racontés dans le roman - la foi dans la divinité des hommes est de nature à déterminer l'existence de la divinité elle-même, et cela durera aussi longtemps que les hommes continuent à croire en son existence. ainsi, Olympiens, vénérée dans les temps anciens, avec l'avènement des nouvelles religions monothéistes et l'abandon de ses cultes ils peu à peu perdu le pouvoir de se retrouver relégués sur une île lointaine dans la mer de 'Attique, dans le roman de Ray, qui est dans une lointaine planète au bord de la galaxie dans ce que les Évangélistes.

notes

  1. ^ le contenu de l'histoire Métal crier
  2. ^ James G. Frazer, Le Roi des Bois, en L'étude Golden Bough sur la magie et la religion, 1973 Editeur Basic Books SpA, Milan, p. 8
  3. ^ Jean Ray, Malpertuis, 1966 Sugar House Publishing, Milan

Editions

(Liste partielle)

  • Valerio Evangelisti, Nicolas Eymerich, Inquisiteur, collier Urania No. 1241, Arnoldo Mondadori Editore, 1994, p. 159.
  • Valerio Evangelisti, Nicolas Eymerich, Inquisiteur, Petite bibliothèque, Arnoldo Mondadori Editore, 1994, p. 280.
  • Valerio Evangelisti, Nicolas Eymerich, Inquisiteur, Milan, Petite bibliothèque oscar Mondadori, 2004, p. 274.

Articles connexes

  • Nicolas Eymerich (caractère)
  • Nicolas Eymerich (Figure historique)

liens externes