s
19 708 Pages

Luis Roldán vivant ou mort
titre original Roldán, en direct ni muerto
auteur Manuel Vázquez Montalbán
1 re éd. original 1994
1 re éd. italien 2013
sexe roman
subgénero noir
langue originale espagnol
à l'intérieur Espagne
starring Pepe Carvalho
co-stars Biscuter
autres caractères Pablo Nidal Fernández
série Pepe Carvalho
précédé par le frère
suivie le prix

Luis Roldán vivant ou mort (Roldán, en direct ni muerto) Il est roman écrivain espagnol Manuel Vázquez Montalbán, sérialisé en 1994 le journal El País.[1]

Le travail, le sexe noir, mettant en vedette détective privé Pepe Carvalho et il est inspiré par le vrai imbroglio juridique Luis Roldán Ibáñez,[1] ancien directeur général de Garde civile de 1986 un 1993, au moment où il voulait une longue série de crimes, puis arrêté et condamné à 28 ans de prison en 1998.[2][3]

intrigue

» ... jusqu'à vingt noms qui font partie d'une prétendue liste des bénéficiaires des fuites de devises étrangères présumés de l'ancien directeur général présumé de la prétendue Guardia Civil, la prétendue Luis Roldán. »

(Luis Roldán vivant ou mort)

L'enquêteur privé Pepe Carvalho Il est visité par trois clients Saragosse qui, voulant garder l'anonymat, ils sont présentés avec les initiales de leurs noms: J.L.M., P.N.F. et L.F.G. Les trois plus riches amateurs de chasse ont payé des sommes énormes à Luis Roldán qui était censé agir comme intermédiaire pour l'achat de terres au Kenya à utiliser pour leurs voyages de chasse. L'homme, cependant, disparu avec leur argent et à ceux de beaucoup d'autres. Carvalho a été chargé de trouver le fugitif, ancien directeur général de Garde civile. Le investigarore découvre que le défunt avait accès à fonds réservés un groupe d'élite de la police espagnol, le soi-disant pata negra par le même nom du jambon ibérique. Pepe est allé trouver un ancien membre du groupe, mais avant que vous obtenez des informations utiles, assiste à ses blessures aux mains d'un couple mystérieux. Immédiatement après l'échange de tirs Pepe est drogué et kidnappé. Il se réveille dans les salles souterraines d'une cellule de services réservés Espagnols, dirigé par lieutenant colonel Cigales qui, avant de le relâcher, il révèle que sa structure est intéressé à trouver Luis Roldán, accusé de possession de grosses sommes affectées aux services secrets. Pepe a été contacté par l'un des nombreux anciens disparus qui le met sur la piste d'une autre femme, une certaine María Lucerna, ce qui pourrait avoir des rapports récents de Roldán. Tracée ce dernier, l'Italien âgées la présence de l'hypothèse du fugitif Damas ou Saragosse. Pepe va en capital syrien, tout en envoyant son aide, Biscuter dans la ville aragonais.

Les deux ont une série de mésaventures et chacun d'eux est d'abord induits en erreur par une série de double Luis Roldán, puis enlevé par des femmes attirantes. Carvalho est tiré de Mossad, sont montés à bord d'un hélicoptère avant et sur un plan puis, pour se retrouver finalement rapatriées. Les deux amis se retrouvent à nouveau au sous-sol Barcelone en présence de P.N.F., l'un des trois hommes qui avaient embauché Pepe Carvalho, qui se révèle être un membre important du service secret, Pablo Nidal Fernández, alias Big Brother. Le vrai intentions de l'homme ne sont pas ceux de trouver Luis Roldán mais, par la recherche infructueuse de l'enquêteur, de tester le succès du plan de dépistage. Les machinations ont conduit au recrutement de dizaines d'acteurs, double ancien directeur général de la Garde civile, déchaînée autour du monde pour confondre les enquêteurs et le rendre impossible pour quiconque de reconstituer les origines, le flux et la destination initiale des fonds réservés par la fin soustraites.

L'échec de Pepe Carvalho, qui a même réussi à traquer non pas un mais plusieurs Luis Roldán n'a pas trouvé parmi eux la réel, Nidal Pablo Fernández qui calme avec plaisir payer l'enquêteur une parcelle riche. Le roman se termine par Pepe et Biscuter qui a émergé du métro, ils viennent à travers ce qu'ils croient, mais peut-être ce n'est pas, le vrai Luis Roldán, oublieux réduit à un mendiant.

starring

Pepe Carvalho
Le protagoniste de détective du roman.
Luis Roldán
L'ancien directeur général de Garde civile, disparu mystérieusement et une enquête pour le vol de fonds confidentiels. Le caractère, la vraie star des célèbres événements politiques et judiciaires espagnoles des années nonante[1][2][3], à la fin du roman, il reste fugitif, confus et caché parmi une myriade d'imitateur et vantards.
J.L.M., P.N.F., L.F.G.
Les trois plus riches triché par Luis Roldán qui enrôlent le détective Pepe pour le trouver.
Biscuter (José Plegamans Betriu)
L'aide Pepe Carvalho.
Pablo Nidal Fernández
alias Big Brother, Pepe Carvalho se présenta seulement avec les initiales P.N.F., il est le contrôleur de la projection qui a conduit à la multiplication des faux Luis Roldán. Il a engagé l'enquêteur pour tester le succès du plan.

Editions

  • (ES) Manuel Vázquez Montalbán, Roldán, en direct ni muerto, illustrations par Alfonso Font, série Carvalho, Planeta, 1994, pp. 173 ISBN 978-84-08-01239-9.
  • Manuel Vázquez Montalbán, Luis Roldán vivant ou mort, traduction de Hado Lyria, Storytellers collier, Feltrinelli, 2013, pp. 123 ISBN 978-88-07-03064-2.

notes

  1. ^ à b c (ES) Angel Díaz Arenas, Quién es quién en la obra de récit Manuel Vázquez Montalbán, Problemata literaria Volume 40, Édition Reichenberger, 1997, p. 38, ISBN 978-3-930700-53-0.
  2. ^ à b (FR) Víctor Pérez Diaz, Espagne à la croisée des chemins: la société civile, la politique et la primauté du droit, Cambridge, Harvard University Press, 1999, p. 144 ISBN 978-0-674-00052-0.
  3. ^ à b Daniel Simonis, central et sud de l'Espagne, lonely Planet, EDT Ltd., 1999, p. 50, ISBN 978-88-6040-443-5.