s
19 708 Pages

Le Wind-Up Chroniques de l'oiseau
titre original ね じ ま き 鳥 ク ロ ニ ク ル, Nejimaki-dori kuronikuru
auteur Haruki Murakami
1 re éd. original 1994-1995
sexe roman
subgénero fantastique, science-fiction
langue originale japonais
à l'intérieur Japon

Le Wind-Up Chroniques de l'oiseau (ね じ ま き 鳥 ク ロ ニ ク ル Nejimaki-dori kuronikuru?) Il est un roman de 1994 à 1995 Haruki Murakami. Pour ce roman, Murakami a remporté le prestigieux Yomiuri Prix, qui lui est conféré par l'un de ses critiques les plus acharnés plus tôt, la Prix ​​Nobel Kenzaburō ōe.

Le roman, qui se principalement à Tokyo entre 1984 et 1985 est écrit à la première personne, et contient de nombreuses pauses où est racontée l'histoire précédente des différents personnages. Dans la troisième partie du roman, la narration linéaire donne lieu à une série de chapitres fragmentaires dans le style et l'histoire.

intrigue

Le roman suit la vie du protagoniste, l'ancien Toru Okada, car il reçoit un appel téléphonique étrange d'une 30 annees femme qui ne sait pas, qui, cependant, le connaît très bien. En plus de cette situation étrange, la disparition du chat domestique marque le moment où la vie de Toru prend une tournure inattendue, pleine de difficultés qui l'ont amené à rencontrer différents personnages, la plupart des femmes. A la fin de la première partie, il est laissé par sa femme mystérieusement, et les deux parties suivantes sont consacrées à sa tentative de la trouver.

L'un des principaux hubs est l'apparition soudaine du lieutenant Mamiya, un vieil homme qui dit Toru les vicissitudes de sa terrible expérience en Mongolie au cours de la Seconde Guerre sino-japonaise, y compris celle d'avoir été jeté à mourir dans un puits sec. Pour Toru bien sec qui est situé dans son quartier Tokyo devient le moyen d'accéder à un monde parallèle à travers lequel est convaincu qu'il peut trouver sa femme.

caractères

Ce roman a beaucoup de caractères; les plus importants sont:

  • Toru Okada: Narrateur et protagoniste, Toru est un jeune homme qui vit à Tokyo. Il est Kumiko marié qui aime profondément. Au début de l'histoire qu'il vient de quitter son emploi, est au chômage et n'a pas de vision claire de son avenir. Il traite de la maison, la cuisine et, pour se détendre, étirer les chemises.
  • Kumiko Okada: Il épouse Toru. Il est celui qui garde la famille et c'est le plus autonome des deux. Il travaille dans une maison d'édition.
  • Noboru WatayaNoboru est le frère de Kumiko. Il est présenté comme une figure de grande puissance médiatique; les gens l'aiment, tout en Toru le hait. Noboru apparaît d'abord comme professeur d'université dans l'histoire en tant que politique et, apparemment, n'a pas de vie personnelle. Le nom de Noboru Wataya a également été attribuée par Toru Kumiko, et leur chat, qui Toru par la suite rebaptisé Sawara.
  • mai Kasahara: Mai est adolescent agité qui, délibérément, ne fréquentent pas l'école. Toru et mai au cours du roman ont des conversations constantes; Lorsque mai est loin, il écrit aux lettres Toru. Leurs conversations sont souvent bizarres, avec des réflexions sur la mort et sur la détérioration de la vie humaine.
  • lieutenant Mamiya: Armée japonaise officielle, Toru se réunit à l'occasion de la livraison d'une mémoire de M. Honda, tel qu'il figure dans la volonté de ce dernier. Elle a été marquée par le meurtre cruel émotionnellement à son supérieur, et plusieurs jours passés dans une fosse sans eau. Elle raconte ses péripéties Toru, en personne et par lettre.
  • Malte Kano: Il est un moyen, qui a changé son nom à « Malte » après avoir passé une période de dérogations dans l'île du même nom. Elle se tourna Kumiko pour résoudre le mystère de la disparition du chat.
  • Creta Kano: Il est la sœur cadette de Malte et de son aide. Elle dit d'elle-même qu'elle était d'abord une « prostituée physique », puis une « prostituée de l'esprit. » Elle dit qu'elle a été violée par Noboru Wataya.
  • La noix de muscade Akasaka: La noix de muscade est une femme mûre très élégante. Rencontre pour la première fois Toru alors qu'il est assis sur un banc et observe les passants à Shinjuku. La deuxième fois est attirée par un désir que Toru a sur la joue. Avec partage Toru de coïncidences étranges. Le nom de « noix de muscade Akasaka » est en fait le nom que la femme est donnée par rapport au fait que le vrai nom, jamais mentionné dans le roman, il n'a pas d'importance.
  • cannelle Akasaka: Il est le fils de noix de muscade. Il ne parle pas de l'âge de 6 ans. Notify, devenant parfaitement comprendre, avec les mouvements des mains et de la bouche. « Cannelle » est un surnom inventé par noix de muscade.

Editions

de Le Wind-Up Chroniques de l'oiseau Il y a au moins trois versions: l'édition originale japonaise; Anglais « cut » édition par le traducteur Jay Rubin à la demande de l'éditeur américain Knopf; et la poche japonaise, pour laquelle Murakami a fait plus de réductions que d'autres éditions.

  • Haruki Murakami, Le Wind-Up Chroniques de l'oiseau, Traduction de Antonietta Pastore, collier super ET, Einaudi, 2007, pp. 836, ISBN 88-06-18817-8.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations de Le Wind-Up Chroniques de l'oiseau

liens externes