s
19 708 Pages

L'homme qui souriaient
titre original journal Mannen som
auteur Henning Mankell
1 re éd. original 1994
1 re éd. italien 2004 [1]
sexe roman
subgénero jaune
langue originale suédois
à l'intérieur Danemark et Suède, 1993
starring Kurt Wallander
série Les enquêtes de Wallander
précédé par La lionne blanche
suivie Le hareng rouge

L'homme qui souriaient (journal Mannen som) Il est roman jaune par l'écrivain suédois Henning Mankell publié en Suède en 1994.[2]

Il est la quatrième histoire de la saga de l'inspecteur de police Kurt Wallander. Le roman se déroule en Skagen, au Danemark, et Scania, en Suède.

La première édition italienne du roman a été publié dans l'année 2004 de Marsile.[1]

intrigue

en Octobre 1993 Kurt Wallander est en congé pendant un an après les événements racontés il La lionne blanche, et méditer pour finalement quitter police. Il souffre de dépression, où il semble trouver que soulagement pendant les séjours solitaires à Skagen, la ville de Jutland où ils rencontrent la mer Baltique et mer du Nord. Il est contacté par Sten Torstensson, l'avocat qui avait été témoin lors de son divorce de Mona, qui tente en vain de le convaincre de prendre soin de l'accident de voiture étrange où son père est mort Gustaf.

Quelques jours plus tard, il est revenu à Wallander Ystad, Il a décidé de démissionner de la police, mais tout à coup changé d'avis quand il découvre que Sten Torstensson a été abattu par balles dans son cabinet d'avocats.

Bientôt, le commissaire aiguë se pose sur la piste d'un magnat des finances suédois, Alfred Harderberg, qui dirige son entreprise par le château inaccessible Farnholm, riche client de cabinet d'avocats et dernière compétition dans la vie Gustaf Torstensson.

Au cours de l'enquête, le secrétaire du cabinet d'avocats Torstensson est adressée à une mine terrestre trouvée dans son jardin et même Wallander, ainsi que le nouveau collègue dans les forces de police de Ystad, Ann-Britt Höglund, échappé d'un cheveu à une attaque à la bombe.

Le commissaire doit également enquêter sur le suicide présumé de Lars Borman, un commissaire aux comptes qui a été envoyé aux avocats, avant sa mort, les lettres de menaces.

La découverte d'une boîte étrange dans la voiture a percuté Gustaf Torstensson mène sur la piste d'un vil trafic d'organes humains.

caractères

  • Kurt Wallander
  • Björk, chef du poste de police Ystad
  • Martinsson, enquêteur de la police de Ystad
  • Svedberg, le détective de la police à Ystad
  • Ann-Britt Höglund, détective Ystad police
  • Nyberg, Ystad technique et scientifique
  • Pour Akeson, Ystad pm
  • Berta Dunér, cabinet d'avocats secrétaire Torstensson
  • Alfred Harderberg, homme d'affaires
  • Sten Widén, un ami de Kurt Wallander, éleveur de chevaux
  • Kurt Ström, ancien flic, maintenant gardien de sécurité

adaptations

La première adaptation du roman a été le film pour la télévision Mannen som log ', dirigé par Leif Lindblom, diffusé en Suède à la fin de 2003.[3] Le rôle de Kurt Wallander est confiée à Rolf Lassgård, qui a joué le rôle du commissaire dans diverses adaptations des romans de Mankell, réalisés entre 1995 et 2007.[4]

, La suite BBC Il a attiré l'épisode L'homme qui souriaient (L'homme qui souriaient) De la série télévisée commissaire Wallander, a été diffusé en 2010.[5] Dans la série britannique est Kenneth Branagh d'assumer le rôle du protagoniste.[4]

Editions

  • Henning Mankell, L'homme qui souriaient, traduction de Giorgio Puleo, Marsilio, 2004. ISBN 88-317-7211-2.
  • Henning Mankell, L'homme qui souriaient, traduction de Giorgio Puleo, Marsilio, 2008. ISBN 978-88-317-9579-1.
  • Henning Mankell, L'homme qui souriaient, traduction de Giorgio Puleo, Marsilio, 2010. ISBN 978-88-317-0642-1.
  • Henning Mankell, L'homme qui souriaient, traduction de Giorgio Puleo, Marsilio, 2012. ISBN 978-88-317-1329-0.

notes