s
19 708 Pages

le Eriberto
Comte du Maine
au bureau ca. 1015 - ca. 1035
prédécesseur Hugh III
successeur Hugh IV
naissance ca. 985
mort ca. 1035
père Hugh III
enfants Ugo
biote
Gersenda et
Paola

Eriberto ou Herbert dire Chien Awake en français Herbert-Chien Eveillé I er (985 à propos - 15 février 1035 A propos) était la cinquième Comte du Maine Famille de Ugonidi ou résidence secondaire dans le Maine, à partir 1015 à propos de sa mort.

Eriberto de Maine
France, 1030

origine

deuxième fils de Comte du Maine, Hugh III (Ainsi qu'il ressort du document n ° IV Cartulaire des Abbayes de Saint-Pierre de la Couture et de Saint-Pierre de Solesmes, où, avec son père, Hugh III fait un don au même chapitre de l'abbaye[1]) Et sa femme, dont on ne connaît ni le nom ni la famille.
Hugh III était le fils aîné de Comte du Maine, Hugh II (Comme on le voit d'après le document n ° I Cartulaire du royal de Saint Chapitre-Pierre-de-la-Cour du Mans, où le comte Hugues II a fait un don aux moines et les canons de l'église collégiale Saint-Pierre-La-Cour, Ugo (Hugonis, filii ejus) controfirmò avec son père, Hugh II (Hugoni comitis), le Vescovo Sigfrido et d'autres nobles[2]) Et sa femme, dont on ne connaît ni le nom ni l'ascendant (deuxième Les Seigneurs du Maine, très probablement, elle était une femme maison de Vermandois[3]).

biographie

en 1 013 à peu près, il est mort son frère, Hugh, qui était l'aîné, alors Eriberto est devenu l'héritier du comté[4].

A la mort de son père, Hugh III, 1015 à propos, Eriberto hérité du comté du Maine[5], et, en fonction de la Chronic d'Anjou Nombre de Eriberto déjà défini Evigilans Canem Il a dirigé le Maine (Cenomannicum consulatum regebat), Sous la souveraineté de Comte d'Anjou[6], Foulques III Nerra[7].
Selon l'historien, Orderico Vitale, On lui a donné le surnom Chien Awake[8], la nécessité d'être toujours en alerte dans l'état de conflit perpétuel avec Comte d'Anjou, Foulques III Nerra[9].
L 'Actus Pontificum Cenomannis Chapitre XXXX, confirme que Eriberto je retins le comté, à l'époque où il était évêque de Mans, Avesgaudo[10].

Eriberto, après être devenu comte approché Folco III Nerra lui a demandé de le soutenir dans la guerre, il avait entrepris contre le comte de Blois, Oddone II, et, à la bataille de Pontlevoy, 6 juillet 1 016, gagné par Anjou[11], la contribution des troupes était Eriberto décisive[12]. Après cette victoire, selon le document n ° IV Cartulaire du royal de Saint Chapitre-Pierre-de-la-Cour du Mans Eriberto a fait un don à la chapelle de Saint-Pierre-de-la-Cour[13].

Après la victoire de Pontlevoy, avec Eriberto a été autorisé à battre monnaie et celui de nouveaux territoires et ont obtenu l'autorisation de fortifier[12]. De cette façon, le comté du Maine a renforcé le sentiment est retourné à l'équipe avec le comté de Blois, le roi de France, Robert I, et le comte d'Anjou, Foulques III Nerra.
L'évêque de Le Mans, Avesgaudo, partisan de Anjou, J'ai été forcé par Eriberto Mans à partir, et a dû fuir la Ferté-Bernard, aux limites Duché de Normandie, et à partir de là, il a lancé le 'interdit le comté du Maine[12].

Enfin, 1025, raconte comment Ademar de Chabannes, au par. 64, le conte Eriberto I a été attiré dans une embuscade par le comte d'Anjou, Foulques III Nerra[14], qui l'a invité à Saintes, pour une réunion de clarification sur leurs désaccords; Eriberto allé là-bas, pas de soupçons, mais dès qu'il est arrivé, il a été capturé et emprisonné[12]. Le plan de Folco comprenait également la capture de la comtesse, la femme Eriberto, mais cette partie du plan ne va pas bien, donc, au bout de deux ans de prison, après avoir subi de nombreuses humiliations, il a réussi à revenir à la liberté[15].

Je Eriberto est mort en 1035 environ, et en fonction de la Martyrologe de la Couture Il est mort le 15 Février (XV Kal Mar)[5] et il a été remplacé par son fils, Ugo, sous la protection de son grand-oncle, Eriberto "Baco" Maine[16] (- † ca. 1046).

Mariage et descendants

Eriberto I, en tant que femme dont on ne connaît ni le nom ni l'origine, mais aussi sans dénomination est cité par Ademar de Chabannes[14] Elle avait quatre enfants[5]:

  • Ugo[16] († 1051), Comte du Maine,
  • biote († ca. 1064), Comtesse du Maine, marié le Gualtiero († ca. 1064), Le comte de Vexin et Amiens, et même comte consort du Maine,
  • Gersenda[17], premier mariage Theobald III, Comte de Blois. Il répudié 1048, remarié Albert II Azzo fondateur de la maison d 'Este, seigneur de Este, et était la mère de Foulques I d'Este et le futur comte du Maine, Ugo V,
  • Paola Maine, épousa Jean de Beaugency, seigneur de la Flèche, et était la mère de Elia Le Beaugency († 1100), Le futur comte du Maine.

notes

  1. ^ (LA) Cartulaire des Abbayes de Saint-Pierre de la Couture et de Saint-Pierre de Solesmes, Doc. IV, Page 7
  2. ^ (LA) Cartulaire du royal de Saint Chapitre-Pierre-de-la-Cour du Mans, Archives du Maine Tome historiques IV, doc. I, Page 1
  3. ^ (FR) #ES Les Seigneurs du Maine: La Maison du Maine Deuxième - Hugues II
  4. ^ (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse du Maine - HUGUES (III) du Maine
  5. ^ à b c (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse du Maine - HERIBERT (I) "Canis Euigilans / Eveille-chien" du Maine
  6. ^ en 996, Le père de Eriberto, Hugh III, Il avait été imposé la soumission du comté du Maine sur la souveraineté du comté »Anjou, mais la relation avec le comte, Foulques III Nerra, Il était en conflit parce que Folco Nerra était allié et ennemi du capétienne Blois comptes qui voulait soustraire la Touraine, tandis que Hugh III à la place avait formé une alliance avec Blois comptes, le Oddone, Puis son fils, Theobald II et enfin avec l'autre fils, Oddone II.
  7. ^ (LA) Chronic d'Anjou Tome I, Gesta Ambaziensium Dominorum, page 161
  8. ^ Pour les autres chiens mignon historique surnommé ou de la piste de chien, il lui a été donné l'habitude de Eriberto je me réveille très tôt pour aller à la chasse avec son équipe de chien.
  9. ^ (LA) Histoire Ecclésiastique, vol. II, liber III, page 102
  10. ^ (LA) Actus Pontificum Cenomannis, chap. XXX, Gesta Avesgaudi Domini Episcopi, page 355
  11. ^ Louis Halphen, "France XIe siècle", chap. XXIV, p. 795.
  12. ^ à b c (FR) #ES Les Seigneurs du Maine: La Maison du Maine Deuxième - Le Chien Herbert Eveille
  13. ^ (LA) Cartulaire du royal de Saint Chapitre-Pierre-de-la-Cour du Mans, Archives du Maine Tome historiques IV, doc. IV, Pages 05:06
  14. ^ à b (LA) Ademarus Engolismensis, _Historiarum Livres Tres, liber III, par. 64
  15. ^ Louis Halphen, "France XIe siècle", chap. XXIV, p. 798.
  16. ^ à b (LA) Actus Pontificum Cenomannis, chap. XXXI, Gesta Gervasii Domini Episcopi, page 365
  17. ^ (LA) Actus Pontificum Cenomannis, chap. XXXII, Gesta Arnaldi Domini Episcopi, page 377

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • Louis Halphen, "France XIe siècle", chap. XXIV, vol. II (L'expansion islamique et la naissance de l'Europe féodale) de l'Histoire du monde médiéval, 1999, pp. 770-806.

Articles connexes

liens externes

prédécesseur compter la Maine successeur Comte du Maine Blason 3D.png
Hugh III 1015- 1035 sur Hugh IV

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez