s
19 708 Pages

Manrico Marchetto
données biographiques
Rugby 15 L'union de rugby pictogram.svg
rôle Les trois quarts aile
retiré 1984
carrière
Activités du club¹
1970-1984 Benetton Treviso 262 (1 103)
par un acteur international Activités
1972-1981 Italie Italie 43 (84)

1. A partir de la saison 1995-1996 les statistiques du club se réfèrent uniquement aux grands championnats professionnels de la Ligue

Statistiques mis à jour le 18 Avril, 2012

Manrico Marchetto (Trévise, 4 février 1952) Est un ancien rugbista 15 et architecte italien, au troisième rang parmi les destinations pour les cinéastes nationale italienne.

biographie

Élevé et éduqué dans Tarvisium, a fait ses débuts en A1 avec Trévise, METALCROM parrainé à l'époque; avec une équipe verte et blanche bientôt et déjà imposé dans 1972 a fait ses débuts en nationale italienne, lors d'une réunion Coupe des Nations à Aoste contre Yougoslavie; joué dans presque tous ses test-match Cependant, dans le domaine Coppa FIRA, en descendant le terrain à plusieurs reprises contre le XV de quelques autres sélections qui ne sont pas encore accordé la chapeau, comme 'Australie en 1976 à Milan et nouvelle-Zélande en Novembre 1979 à Rovigo.

Champion d'Italie en 1978 avec METALCROM Trévise, il est resté même après l'acquisition par les sociétés du Groupe Benetton et gagner aussi, en 1983, son premier titre de champion avec le nouveau nom; en 14 saisons de la série A et a amassé 262 apparitions, il a marqué 1103 points[1], une grande partie le résultat de 209 destinations (troisième au classement général dans la première division après Marcello Cuttitta avec 236 et Mascioletti 227[2]).

Dans National est le troisième meilleur marqueur de buts, avec 21, à égalité la Carlo Checchinato et derrière le dit Marcello Cuttitta (25) et Paolo Vaccari (22)[3].

Après sa retraite, il a consacré à sa profession architecte et est l'âme d'une équipe d'anciens combattants Trévise, la Rugby Vecio; est une collection de signatures pour est récemment rapporté avoir organisé pour assurer Trévise une présence dans Ligue celtique élargie aux équipes italiennes[4].

réalisations

notes

  1. ^ Volpe, pag. 148
  2. ^ Volpe, pag. 149
  3. ^ Volpe, pag. 274
  4. ^ Celtique, il signe dans les bars et les places, en La Tribuna di Treviso, 24 juillet 2009. Récupéré le 10 Novembre 2009.

bibliographie

  • Francesco Volpe, Paolo Pacitti, Rugby 2009, Rome, Zesi 2008.

liens externes