s
19 708 Pages

Shayne Philpott
données biographiques
pays nouvelle-Zélande nouvelle-Zélande
hauteur 175 cm
poids 80 kg
Rugby 15 L'union de rugby pictogram.svg
rôle loin
retiré 2000
carrière
Activités provinciales
1986-1995 Canterbury 113 (502)
Activités du club¹
1990-1991 Coventry
1992-1993 Calvisano
1995-2000 Toyota Verblitz
par un acteur international Activités
1991 nouvelle-Zélande nouvelle-Zélande 2 (0)
réalisations internationales
3e place RugbyWorldCup.svg Coupe du Monde 1991

1. A partir de la saison 1995-1996 les statistiques du club se réfèrent uniquement aux grands championnats professionnels de la Ligue

Statistiques mis à jour le 22 Novembre 2013

Shayne Philpott (Christchurch, 21 septembre 1965) Est un ancien rugbista 15 nouvelle-Zélande, déjà extrême la province de Canterbury.

notes biographiques

Philpott est Christchurch, dans la région de Canterbury, pour lesquels rugby province Il a été sélectionné de 1986 à vingt ans[1]; premier choix dans le rôle de extrême avant Robbie Deans[1], Il a représenté la Nouvelle-Zélande à VII en Hong Kong Sevens 1988[1], qu'il a engagé dans la première de plusieurs blessures au genou dans sa carrière[1].

Il a récupéré à temps pour répondre à un appel de All Blacks, avec en concurrençant seul service datant chapeau au cours de la tour en Australie[1]. Deux autres effets, en 1988 et en 1990, mis en péril la poursuite de sa carrière internationale; pour convenir à l'appel, il est fait d'appliquer une plaque de métal à un bras cassé[1]; Il a ensuite jugé les présélections radio compétents à 1991 Coupe du Monde de Rugby en Angleterre dans lequel joué seulement deux matchs, ses deux seules test-match, contre 'Italie dans la phase de groupe et contre Écosse dans le match pour la troisième place[1], que nouvelle-Zélande Il a gagné.

Jusqu'en 1995, dans la formation de Canterbury, il a eu deux saisons en Europe durant la période d'inactivité dans le rugby 'hémisphère sud, en 1990-91 Angleterre à Coventry[1] et en 1992-93 Italie un Calvisano[1].

En 1995, après 113 apparitions pour Canterbury[1] et 502 points, ainsi que deux Bouclier Ranfurly défendu[1], émigre à Japon[1] Verblitz chez Toyota, où il est resté cinq saisons; en 2000, lorsque le genou ne lui permettait pas de jouer plus, il a arrêté l'activité en 35 ans[1].

Outre les activités provinciales, a été lié à sa carrière à la maison Burnside, Christchurch clubs affiliés à la fédération provinciale de Canterbury[2], lorsque le championnat a été remporté en 1992 et 1993[2], et finaliste battu en 1991 et 1994[2].

Accompagnée, tout au long de sa carrière et même après la fin de la course, la réputation de ne pas avoir obtenu la convocation en All Blacks, assez pour être inséré à partir d'un programme de radio locale dans la liste des joueurs des plus recommandés par leurs entraîneurs, Philpott a décidé en 2011 de mettre vendu aux enchères controversée chapeau lui a été donnée par la Fédération de rugby en Nouvelle-Zélande afin de « donner à quelqu'un qui le mérite »[1][3]; que la réaction du public qui a sympathisé avec lui l'a convaincu d'abandonner l'intention de vendre sa casquette[1][3][4]. Commentant le fait, le 'Otago Daily Times Il a écrit que « le public a reconnu ce que les jeux de mots échappés, et qui est qu'ils n'existent pas All Blacks rare, surtout pendant l'âge d'or du rugby en Nouvelle-Zélande »[5].

notes

  1. ^ à b c et fa g h la j k l m n ou (FR) Shayne Philpotts, Dans les mots de Shayne Philpott, en substance, Fairfax Media, le 24 Avril 2011. Récupéré 22 Novembre, 2013.
  2. ^ à b c (FR) Kate Preece, Légendes du Club, en substance, Fairfax Media, le 29 mai 2012. Récupéré 22 Novembre, 2013.
  3. ^ à b (FR) Shayne Philpott frappe de retour à chicaneries de critiques, en substance, Fairfax Media, le 24 Avril 2011. Récupéré 22 Novembre, 2013.
  4. ^ (FR) Brendan Gallagher, L'ancien All Black Shayne Philpott enlève sa casquette de test du site d'enchères après le soutien des fans néo-zélandais, en Daily Telegraph, 18 avril 2011. Récupéré 22 Novembre, 2013.
  5. ^ (FR) Brent Edwards, Temps pour NZRU aux plafonds de test d'attribution rétrospective, en Otago Daily Times, 27 juillet 2011. Récupéré 22 Novembre, 2013.

liens externes